25 novembre 2020

De nouvelles règles pour les majeurs protégés

« La loi du 23 mars 2019 a permis de renforcer l’autonomie du majeur protégé »

La loi de programmation et de réforme pour la Justice (LPJ) du 23 mars 2019 a réformé en profondeur les dispositions relatives aux majeurs protégés. Les explications de Géraldine Savart, magistrate au ministère de la Justice.

Ecoutez l'interview  : (durée 2' 43")

Crédit : Photographee.eu - FotoliaComment cela se passait-il avant la loi de programmation justice ?

Géraldine Savart (GS)  : Avant cette loi, le majeur protégé, c’est-à-dire la personne majeure qui est, par exemple, sous tutelle devait obtenir systématiquement l’autorisation du juge pour de nombreux actes de sa vie quotidienne. Il ne pouvait pas, par exemple, se marier sans autorisation de la personne en charge de sa protection.

 

 

Qu'est-ce que la loi de programmation justice a changé ?

(GS)  : Cette loi a permis de renforcer l'autonomie du majeur protégé et de le replacer au centre des décisions qui le concernent.

On peut citer trois grands changements :

Tout d’abord, la suppression de certaines autorisations préalables par le juge. Par exemple, plus besoin d’une autorisation du juge pour modifier ou clôturer des comptes dans la banque où le majeur protégé avait déjà des comptes avant l’ouverture de la mesure de protection.

Autre exemple : alors qu’auparavant le juge intervenait systématiquement en cas d’acte médical grave, désormais cette intervention du juge est limitée aux seuls cas de désaccord entre le majeur et la personne chargée de sa protection.

Par ailleurs, les majeurs protégés ont été restaurés dans leurs personnes de citoyens. La loi a ainsi rendu le droit de vote aux majeurs sous tutelle. Les personnes protégées peuvent également se marier à condition seulement d’informer la personne chargée de leur protection.

Enfin, la loi a créé la possibilité d’une passerelle entre les différentes mesures de protection. Ainsi, un juge saisi d’une demande de tutelle ou de curatelle pourra prononcer une mesure d’habilitation familiale sans avoir besoin d’être saisi d’une nouvelle requête. L’habilitation familiale, c’est est un dispositif qui permet à un proche de représenter une personne ou de l'assister lorsqu'elle est dans l'incapacité de pourvoir seule à ses intérêts en raison d'une altération de ses facultés mentales ou corporelles.

 

Comment cela se passera-t-il demain ?

(GS)  : La plupart des dispositions avaient vocation à s’appliquer dès le lendemain de la publication de la loi en mars 2019. Les majeurs protégés ont donc, par exemple, récupéré de façon automatique le droit de vote sans que les juges des tutelles ou les services de greffe ne le leur notifient.

D’autres dispositions sont soumises à un décret d’application. C’est le cas pour le contrôle des comptes de gestion de la tutelle ou de la curatelle qui doit être externalisé.

Toutes les dispositions de la loi seront applicables, au plus tard, en 2023.

 


Interview réalisée par le Ministère de la Justice – SG – DICOM – Damien ARNAUD

 

En savoir plus :

- « La procédure dématérialisée pour les petits litiges permettra d’obtenir une décision rapide sans avoir besoin de se déplacer au tribunal »

- «  La loi du 23 mars 2019 élargit les cas dans lesquels il est possible de prononcer une assignation à résidence sous surveillance électronique  »

- « La nouvelle procédure sans audience permet de gagner en rapidité et de réduire les frais »

- « La loi du 23 mars 2019 a simplifié la procédure de divorce pour en réduire la durée »

 
 
  

 Vidéos

  • Les missions des maisons de Justice et du Droit
    Les missions des maisons de Justice et du Droit
  • La prestation de serment du notaire
    La prestation de serment du notaire
  • Les chantiers de la Justice : La simplification de la procédure civile
    Les chantiers de la Justice : La simplification de la procédure civile
  • Le droit de la nationalité et le certificat de nationalité française
    Le droit de la nationalité et le certificat de nationalité française
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • La coopération familiale internationale
    La coopération familiale internationale
  • Présentation de la direction des affaires civiles et du sceau
    Présentation de la direction des affaires civiles et du sceau
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Le juge de proximité en matière civile
    Le juge de proximité en matière civile
  • Le tribunal d'instance
    Le tribunal d'instance
  • Le tribunal de grande instance
    Le tribunal de grande instance
  • Le tribunal de commerce
    Le tribunal de commerce
  • Le conseil de prud'hommes
    Le conseil de prud'hommes
  • Défenseur des droits : pour la protection des citoyens
    Défenseur des droits : pour la protection des citoyens
  • Médiation en ligne pour litiges du Net !
    Médiation en ligne pour litiges du Net !
  • Le Centre d'études cliniques des communications familales (CECCOF)
    Le Centre d'études cliniques des communications familales (CECCOF)
  • Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
    Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
  • Le bureau des victimes du TGI des Sables d'Olonne
    Le bureau des victimes du TGI des Sables d'Olonne
  • Le bureau des victimes des Sables-d?Olonne : un relais victime au c?ur du tribunal
    Le bureau des victimes des Sables-d?Olonne : un relais victime au c?ur du tribunal
  • Point visio-public à la Maison de justice et du droit d'Orléans
    Point visio-public à la Maison de justice et du droit d'Orléans
  • Du nouveau en matière de changement de nom
    Du nouveau en matière de changement de nom
  • Présentation de la réforme des tutelles du 5 mars 2007
    Présentation de la réforme des tutelles du 5 mars 2007
  • Reconstitution d'une signature sur support éléctronique chez M.Blanchet, notaire à Paris
    Reconstitution d'une signature sur support éléctronique chez M.Blanchet, notaire à Paris
  • Lancement du premier acte authentique sur support électronique
    Lancement du premier acte authentique sur support électronique
  • Lancement du premier acte authentique sur support électronique
    Lancement du premier acte authentique sur support électronique
  • L'acte authentique sur support électronique
    L'acte authentique sur support électronique
  • Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale
    Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale

 Radio en ligne

Pour sceller une union : Le PACS est ce la bonne solution ?
Les atouts de l'acte authentique sur support électronique
Organiser à l'avance sa protection ou celle de son enfant
Pour une meilleure anticipation des difficultés des entreprises
Le métier de mandataire et administrateur judiciaire
La profession de greffier des tribunaux de commerce se modernise
Une table de référence pour le calcul des pensions alimentaires
Un nouveau label qualité pour la Justice
Réforme du surendettement : le débiteur mieux protégé
Les origines de la propriété littéraire et artistique
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies | Accessibilité : non conforme |