Typologie de contenus: Invitation presse

La BD au service de l’insertion des mineurs

Publié le 03 décembre 2021 - Mis à jour le 22 mars 2023

Remise de prix de la 29ème édition de bulles en fureur, samedi 4 décembre 2021 - 9h

Temps de lecture :

2 minutes

Bulles en fureur est un évènement culturel qui met la bande dessinée au service de l’insertion des jeunes en conflit avec la loi. C’est une des 7 manifestations nationales organisées par la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Chaque année, partout en France, des jeunes pris en charge par la PJJ lisent une sélection de BD et votent pour celle de leur choix. Le 4 décembre 2021, à la cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, le prix littéraire "André-Georges Hamon" sera remis aux auteurs lauréats en présence des jeunes, des équipes éducatives et des partenaires de l’évènement.

 

L’évènement Bulles en fureur permet aux jeunes de se familiariser avec le livre, l’écriture et l’image. Support à l’action éducative, il offre aux jeunes un univers facilitant la création, l’imagination et l’échange. Bulles en fureur favorise l’accès à la culture, l’éducation à l’image et concourt à la prévention et à la lutte contre l’illettrisme.

Pour la première fois, la journée de remise de prix se tiendra à Angoulême, désignée en 2019 par l'Unesco Ville Créative dans la catégorie littérature au titre de son rôle international dans le domaine de la bande dessinée.

Cette 29ème édition est organisée par le ministère de la Justice (direction interrégionale PJJ Sud-Ouest / direction territoriale PJJ Poitou-Charentes) avec le concours du ministère de la Culture, de la cité internationale de la bande dessinée et de l'image et de la ville d'Angoulême.

Samedi 4 décembre 2021 à 9h

Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

Vaisseau Moebius, 121 rue de Bordeaux, 16000 Angoulême

09h00               

Accueil à la cité internationale de la bande dessinée et de l’image

09h15                

Discours de bienvenue et remise de prix

10h15                

Point presse micro tendu – Présence de Charlotte Caubel, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, de Pierre Lungheretti, directeur général de la cité internationale de la bande dessinée et de l’image, et de professionnels de la PJJ