Attaque d’un véhicule de l’administration pénitentiaire

Publié le 10 février 2019

Contact presse

Bureau presse et veille média +33 (0)1 44 77 65 54 - presse-justice@justice.gouv.fr 

Porte-parole du ministère de la Justice +33 (0)1 44 77 65 06 - secretariat-presse.cab@justice.gouv.fr

Vous n'êtes pas journaliste ? Pour toute autre demande cliquer sur Questions au ministère de la Justice

Temps de lecture :

1 minute

Samedi 9 février vers 17h30, un fourgon de l’administration pénitentiaire a été pris à partie dans les rues de Paris par des manifestants « gilets jaunes » lors d’un retour d’extraction médicale vers la maison d’arrêt de Nanterre. 

Un pavé a brisé la vitre arrière latérale droite, passant à quelques centimètres d’un surveillant. Plus grave encore, le chauffeur a dû effectuer une accélération d’urgence pour éviter un cocktail Molotov qu'un manifestant s’apprêtait semble-t-il à projeter en direction de la vitre explosée.

Aucun blessé n’est heureusement à déplorer ; les surveillants et le chauffeur sont, en revanche, choqués.

Il n’est pas acceptable que des représentants des forces de sécurité intérieure soient ainsi pris pour cible sur la voie publique : Nicole Belloubet, ministre de la Justice, condamne avec la plus grande fermeté cet acte violent dont les conséquences auraient pu être dramatiques. Elle adresse son soutien aux fonctionnaires et au chauffeur qui ont su avoir les bons réflexes professionnels. 

Le parquet de Nanterre a été immédiatement saisi afin que les suites judiciaires nécessaires soient rapidement données à cet agression grave.