[Archives] Recrutement de surveillants pénitentiaires

Publié le 05 mars 2004

Temps de lecture :

2 minutes

Le ministère de la Justice sera pour la seconde fois de son histoire présent sur les écrans publicitaires télévisés, afin de mettre en valeur les métiers pénitentiaires et faciliter le recrutement de surveillants.

Du 6 au 31 mars 2004, la campagne de communication du ministère de la Justice sera diffusée sur les principales chaînes de télévision, par télétexte et dans la presse, avec le même argument qui lui a permis d’atteindre ses objectifs en 2003 : « La prison change, changez-la avec nous ».

Le spot qui met en scène un vrai surveillant dans une tranche de vie quotidienne (vestiaire d’une salle de sport) revient donc sur les écrans des principales chaînes hertziennes : TF1, France Télévision (F2, F5), Canal +, M6.
Pour compléter cette communication, le ministère de la Justice sera présent sur les télétextes de TF1, France 2, France 3 et M6 jusqu’au 23 avril.
Enfin, des annonces seront diffusées dans la presse écrite, notamment la presse gratuite (« Paru vendu », Galibot, Métro, 20 minutes…) du 22 mars à la mi-avril.

Une campagne pour recruter plus de 1000 surveillants au printemps
Le concours qui s’ouvre début mars 2004 doit permettre de pourvoir 1000 postes de surveillants pénitentiaires.

Pour obtenir un dossier d’inscription, il suffit d’appeler le numéro vert 0 800 035 709, ou de se connecter au site Internet du ministère justice.gouv.fr (téléchargement du dossier d’inscription au concours, consultation des annales…)

Les dossiers d’inscription sont à demander avant le 23 avril 2004 (clôture des inscriptions le 30 avril) ; les épreuves écrites auront lieu le 23 juin 2004.

Le succès de la précédente campagne télévisée
Au printemps 2003, le ministère de la justice avait pour la première fois de son histoire mené une campagne publicitaire à la télévision, complétée par des annonces dans la presse écrite (presse quotidienne régionale et presse gratuite). Cette campagne correspondait au concours de surveillants dont les écrits ont eu lieu en juin 2003 et les oraux en septembre pour une entrée en formation en novembre 2003. La campagne a permis d’atteindre de nouveaux records par rapport aux précédents concours avec plus de 28 000 inscrits, 18 500 candidats présents aux épreuves écrites et finalement plus de 1030 admis, soit tous les postes à pourvoir. Ce n’était plus le cas depuis 1999 pour les sessions précédant le lancement de la première campagne.

Contact presse :
Martine Leguedey (tel. 01 49 96 28 15)