[Archives] Profanation de tombes d’anciens combattants musulmans Strasbourg

Publié le 06 août 2004

Temps de lecture :

1 minute

Nicole GUEDJ, secrétaire d’Etat aux droits des victimes, tient à témoigner à la communauté musulmane de toute sa solidarité après la profanation de 15 tombes d’anciens combattants musulmans à Strasbourg.

Elle dénonce fermement ces actes d’intolérance visant les tombes de combattants morts pour la France, et rappelle que les auteurs sont passibles de 3 ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

Contact presse :
Charles JORCIN
Tél : 01.44.77.65.41
Fax : 01.44.77.60.62

SECRETARIAT D’ETAT AUX DROITS DES VICTIMES
8, PLACE VENDOME
75042 PARIS CEDEX 01
01.44.77.60.60