[Archives] Nouveau centre pénitentiaire de Lutterbach

Publié le 13 novembre 2015

de Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice

Temps de lecture :

2 minutes

Compte tenu de la vétusté des établissements de Mulhouse et Colmar et de la nécessité  de doter la future région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes d’un équipement pénitentiaire adapté, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, a décidé le lancement de l’avis d’appel public à concurrence pour le projet de nouveau centre pénitentiaire de Lutterbach dans le Haut-Rhin. Financé à hauteur de 110 M€, ce projet prévoit la création de 520 places de prison.

Afin d’adapter ce projet au plus près des besoins locaux, la garde des Sceaux a tenu à ce que les élus locaux soient consultés. Elle tient à leur assurer qu’une attention toute particulière sera portée à la qualité d’insertion paysagère et environnementale du projet. La livraison de l’établissement est prévue en 2019-2020.

Le centre pénitentiaire de Lutterbach constitue le projet pilote du programme « 3 200 places» voulu par la ministre et financé sur le triennal 2015-2017 à hauteur de 1 Md€ d’autorisations d’engagement. Ce programme, qui s’appuie sur les recommandations du Conseil national pour l’exécution de la peine (CNEP) mis en place par Christiane Taubira en janvier 2014, ouvre une nouvelle étape dans la conception architecturale des établissements pénitentiaires.

En réduisant le caractère anxiogène des architectures classiques, il vise à favoriser le lien social en détention et à respecter l’objectif d’encellulement individuel, répondant ainsi aux prescriptions européennes et aux préoccupations du contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Ce programme ambitieux a pour objectif d’améliorer les conditions de travail des personnels, en particulier leur sécurité, prise en compte par le plan antiviolence de février 2014 mis en place à la demande de la garde des Sceaux, et par le plan de sécurisation de juin 2013. Il vise à faciliter les conditions de réinsertion des détenus afin de prévenir la récidive.