[Archives] Chiffres de la population pénale au 1er janvier 2010

Publié le 14 janvier 2010

Temps de lecture :

2 minutes

              Au 1er janvier 2010, 60 978 personnes étaient incarcérées en France, ce qui représente une baisse de 2 % par rapport au mois de janvier 2009 (62 252). Au 1er décembre 2009, il y avait 62 181 personnes incarcérées, soit une baisse mensuelle de 1,9 %.

              Le nombre de personnes prévenues s’élève à15 395 pour 45 583 personnes condamnées. En janvier 2009, on dénombrait 15 933 prévenus, ce qui représente une baisse du nombre de prévenus de 3,4 % en un an.

 

              Les mineurs détenus sont 669au 1er janvier 2010, ce qui représente une hausse mensuelle de 2,3 % (654 au 1er décembre 2009) et une baisse de 0,9 % par rapport à l’an dernier (675 au 1er janvier 2009). Les mineurs détenus représentent 1,1% des personnes incarcérées.

              Au 1er janvier 2010, 7 292 personnes écrouées bénéficientd’un aménagement de peine, soit 14,4 % de l’ensemble des personnes écrouées condamnées. Les aménagements de peine ont progressé de 22,6 % en un an (5 946 au 1er janvier 2009) et de 47,5 % en deux ans (4 943au 1er janvier 2008).

              Il y a ainsi 1 138 personnes bénéficiant d’une mesure de placement à l’extérieur (872 au 1er janvier 2009), 1 665 d’une mesure de semi-liberté (1 643 au 1er janvier 2009) et 4 489  d’un placement sous surveillance électronique (3 431 au 1er janvier 2009).

                               Au 1er janvier 2010, le parc pénitentiaire compte 54 988 places opérationnelles, grâce aux ouvertures des nouveaux établissements entre 2008 et 2010 - Mont-de-Marsan, Saint-Denis de la Réunion, Roanne, Lyon-Corbas, Nancy-Maxéville, Poitiers-Vivonne, Béziers et Le Mans. Cela représente, en deux ans, une hausse de 8,5 % de la capacité opérationnelle du parc pénitentiaire (50 693 places au 1er janvier 2008)

www.prison.justice.gouv.fr

Contact presse :

Magalie Quet - 01 49 96 28 16

Elyssa Ben-Chaabane - 01 49 96 28 13