[Archives] Chiffres de la population pénale au 1er février 2011

Publié le 18 février 2011

Temps de lecture :

2 minutes

Au 1er février 2011, 61 771 personnes étaient incarcérées en France, ce qui représente une hausse de 0,7 % par rapport au mois de février 2010 (61 363). Au 1erjanvier 2011, il y avait 60 544 personnes incarcérées, ce qui représente une hausse mensuelle de 2 %.

Le nombre de personnes prévenues s’élève à16 361 pour 45 410 personnes condamnées, soit 26,5 % des personnes incarcérées.Au 1er février2010, on dénombrait 15 853 prévenus, soit une hausse de 3,2 % par rapport à l’année précédente.

Les mineurs détenus sont 723 au 1er février 2011, ce qui représente une hausse de 5 % par rapport au mois précédent (688 au 1er janvier 2011). Les mineurs détenus représentent 1,2 % des personnes incarcérées.

Au 1er février 2011, le nombre de personnes bénéficiant d’une mesure d’aménagement de peine est passé au-dessus de la barre des 9 000 mesures, avec précisément 9 241 personnes en aménagement de peine sous écrou, soit 17,6 % de l’ensemble des personnes écrouées condamnées. Les aménagements de peine ont progressé de 22,9 % en un an (7 519 au 1er février 2010) et de 44,6 % en deux ans (6 391 au 1er février 2009).

Il y a ainsi 1 044 personnes bénéficiant d’une mesure de placement à l’extérieur (1 093 au 1er février 2010), 1 758 d’une mesure de semi-liberté (1 716 au 1er février 2010) et 6 439 d’un placement sous surveillance électronique (4 710 au 1er février 2010). Cette mesure d’aménagement passe donc pour la première fois le seuil des 6 000 placements.

Au 1er février 2011, le parc pénitentiaire compte 56 454 places opérationnelles, grâce aux ouvertures des nouveaux établissements entre 2008 et 2010 - Mont-de-Marsan, Saint-Denis de la Réunion, Roanne, Lyon-Corbas, Nancy-Maxéville, Poitiers-Vivonne, Béziers, Le Mans, Bourg-en-Bresse, Rennes-Vezin et Le Havre. Cela représente, en trois ans, une hausse de 11,3 % de la capacité opérationnelle du parc pénitentiaire (50 713 places au 1er février 2008).

www.prison.justice.gouv.fr

Contact presse :

Magalie Quet - 01 49 96 28 16

Elyssa Ben-Chaabane - 01 49 96 28 13