Typologie de contenus: Actualité

Rêves de gosse : étape finale à Lorient

Publié le 18 juin 2019

Temps de lecture :

2 minutes

La base d'aéronautique navale de Lann-Bihoué près de Lorient, a accueilli, samedi 8 juin 2019, la neuvième et dernière étape de l'opération nationale et solidaire « Rêves de gosse », le tour de France aérien organisé par l’association les Chevaliers du Ciel au profit d'enfants porteurs de handicap. Les jeunes de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) du territoire étaient mobilisés à leur côté.

Une journée sous le signe du partenariat et de la solidarité

Pour cette dernière étape, les associations les Chevaliers du Ciel et Ker Envol, les personnels de la base d’aéronautique navale de Lann-Bihoué et ceux de la PJJ ont mis en commun leurs forces pour accueillir 170 enfants pris en charge dans des Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (ULIS) et dans des Instituts Médico-Educatifs (IME) de la région.

Des jeunes pris en charge au service territorial éducatif d'insertion (STEI) de Bouguennais, près de Nantes, sont venu aider à servir les 200 repas de l'équipe organisatrice et des équipages.

D'autres, pris en charge dans les unités éducatives de Lorient et de Vannes étaient présents auprès des enfants pour leur proposer des animations et un goûter sur le stand PJJ. Ces derniers mois, ensembles, ils avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer et de réaliser des actions communes autour de la notion de protection du littoral.

"ça fait du bien de se sentir utile"

Le temps pour Marc, pris en charge à l'unité éducative de milieu ouvert (UEMO) de Vannes de tisser des liens avec deux jeunes enfants en situation de handicap avant d'être présent à leur côté, ce samedi 8 juin. Sur le stand PJJ, il leur a proposé des animations puis il a accompagner l'un d'entre eux à réaliser le vol découverte offert par l'association Les chevaliers du ciel."Ça fait 2 mois qu’on prépare cette journée, ces enfants sont très attachants, ça fait du bien de les aider et de se sentir utile, je sais que dans le futur j'aurai la capacité d'aider quelqu'un qui a de réelles difficultés", a-t-il expliqué.

Ce Tour de France aérien est l’occasion de développer avec les jeunes de la PJJ des notions d’entraide et d’acceptation de la différence, des valeurs éducatives essentielles à une insertion future. Nul doute, comme l'a rappelé Madeleine Mathieu, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, présente pour saluer l'investissement des jeunes sur cette dernière étape, que "la responsabilisation des jeunes et la rencontre positive avec ces enfants, contribuent à des succès éducatifs".