Typologie de contenus: Actualité

Retour sur le Salon du livre judiciaire à la Chancellerie

Publié le 10 décembre 2019

Le 7 décembre 2019, le ministère de la Justice accueillait la cinquième édition du Salon du livre judiciaire. Une quinzaine d’auteurs s’étaient déplacés pour intervenir lors des quatre tables rondes consacrées à la Justice d’hier et d’aujourd’hui et échanger avec les lecteurs lors des séances de dédicaces.

Temps de lecture :

2 minutes

Co-organisé par l’Association française pour l’histoire de la justice, le ministère de la Justice et le Conseil supérieur du notariat, le Salon du livre judiciaire a eu lieu, pour la deuxième année consécutive, place Vendôme. Un accueil en ces lieux qui atteste une fois de plus de l’intérêt que porte la Chancellerie à l’histoire de la Justice. Durant toute la journée, quatre tables rondes se sont succédées. Dans la première, qui s’intitulait « Juger sous l’Ancien Régime », les orateurs ont montré toute l’importance de l’acte de juger sous l’Ancien régime. Cela constituait un des principaux voire le principal acte de gouvernement et a contribué au développement du pouvoir royal. La seconde table ronde, consacrée aux « causes célèbres », a abordé l’histoire du tribunal révolutionnaire. Ce dernier a siégé de 1793 à 1795 sous les traits d’un tribunal d’exception et sans appel possible et a fini par se retourner contre ses propres promoteurs. La table ronde suivante, intitulée « Génocidaires et criminels de guerre », était consacrée à la naissance et au développement de la justice pénale internationale avec les procès de Nuremberg, le tribunal pénal international pour le Rwandaet la présentation du rapport de la « Mission génocides » qui a étudié comment génocides et crimes de masse étaient abordés par l’enseignement et la recherche. Dans la dernière table ronde, intitulée « Défendre, poursuivre et juger aujourd’hui », les auteurs sont revenus sur plusieurs affaires marquées par les plaidoiries de Maurice Garçon ainsi que sur le déroulement de procès récents liés au terrorisme .