Typologie de contenus: Actualité

Prestation de serment des élèves magistrats de l’ENM

Publié le 04 février 2019

Crédits: MJ/ENM

Temps de lecture :

2 minutes

Vendredi 1er février, les 297 élèves magistrats de la promotion 2019 ont prêté serment d’auditeur de justice à la cour d'appel de Bordeaux. Cette étape incontournable s'est tenue en présence de Nicole Belloubet, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des chefs de la Cour de Cassation, Bertrand Louvel, premier président, et François Molins, procureur général. A l'issue de cette cérémonie solennelle, les auditeurs de justice ont également eu la visite du Premier ministre Édouard Philippe.

Un rite de passage

« Je jure de garder le secret professionnel et de me conduire en tout comme un digne et loyal auditeur de justice » est la formule de serment des futurs auditeurs de justice lors de leur entrée à l'Ecole Nationale de la Magistrature (ENM). Chaque terme de cette phrase illustre ce qui est nécessaire pour une justice de qualité : le secret professionnel est essentiel pour l'independance des magistrats. La dignité et la loyauté sont indispensables au procès équitable.

En réponse à ce serment, les auditeurs se sont levés, un par un, pour déclarer publiquement « Je le jure ». Trois petits mots qui symbolisent leur accession au cœur de l’office du magistrat et qui les engagent solennellement à respecter leur promesse. A partir de cet instant, ils auront 31 mois pour se préparer à leurs futurs fonctions.

« Le serment que vous avez prêté vous oblige, et le concours que vous avez réussi est aussi le fruit d’une réflexion, d’un engagement... celui de servir la justice de votre pays » à précisé Nicole Belloubet ajoutant que « les  attentes qui sont placées en eux sont élevées : elles constituent un honneur mais aussi un devoir ».

Une présence symbolique

En fin de cérémonie, les auditeurs de justice ont eu   l’occasion de rencontrer le Premier ministre Edouard Philippe. Une présence importante soulignée par Olivier Leurent, directeur de l’ENM : «  Recevoir le Premier Ministre à l'ENM est un immense honneur. C’est également un signe fort que vous adressez à l’autorité judiciaire sur son rôle essentiel dans un État de droit (…) particulièrement à une époque où notre contrat social semble si vulnérable et où la confiance de nos concitoyens dans leurs institutions républicaines semble remise en cause pour laisser place aux discours de haine et de violence. »

La prestation de serment permet également de rappeler que les inscriptions aux concours de L'ENM sont ouvertes jusqu'au 14 mars 2019.

©F.Carrie

Pour une meilleure lecture en plein écran: lancer la vidéo puis cliquer sur SD en bas à droite et choisir la qualité HD

Voir le média