Typologie de contenus: Actualité

Le musée de l’Homme s’ouvre aux jeunes sous main de justice

Publié le 28 janvier 2019

La protection judiciaire de la jeunesse signe un partenariat avec le musée de l’Homme

Crédits : MJ/DPJJ

Temps de lecture :

2 minutes

La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) de l’Ile-de-France et de l’Outre-mer a été accueillie, lundi 21 janvier 2019, par les équipes du musée de l’Homme pour formaliser leur tout nouveau partenariat. L’objectif commun : permettre aux jeunes sous main de justice de développer leurs connaissances scientifiques et de s’ouvrir à la découverte du patrimoine.

La période était bien choisie pour la signature de cette convention. Le musée de l’Homme célèbre actuellement les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH), avec l’exposition En Droits !, qui retrace notamment l’histoire des droits de l’Homme par différents artistes.

Depuis décembre 2018, le musée a renouvelé l’habillage de son parvis avec l’ouverture de sa nouvelle saison. Une symbolique d’autant plus forte lorsque l’on sait que la DUDH  a été signée le 10 décembre 1948, à quelques pas du Musée, au théâtre de Chaillot.

Une convention qui annonce de jolis projets

Afin de prévenir la récidive, la protection judiciaire de la jeunesse s’emploie à insérer, socialement et professionnellement, les jeunes en conflit avec la loi. L’éducation scientifique et culturelle concourant à l’épanouissement de la personnalité du jeune, voire à sa reconstruction et à une meilleure estime de lui-même, ce partenariat était une opportunité à saisir.

Grâce à cette convention, les jeunes accompagnés des agents de la PJJ pourront découvrir les expositions permanentes et temporaires du musée de l’Homme. Un moyen de développer leurs connaissances, leur esprit critique et de les inciter à la réflexion concernant la société et le monde au sein duquel ils évoluent.

Un accompagnement des équipes pour construire des activités de qualité

D’une manière générale, le musée de l’Homme s’engage à faire bénéficier la protection judiciaire de la jeunesse de l’Île-de-France et de l’Outre-Mer de son expertise et de ses compétences dans le domaine de la conception et de la mise en œuvre de projets culturels.

Les agents pourront bénéficier des ressources suivantes :

o      des personnels qualifiés du musée (formateurs, médiateurs, agents du musée) pour l’organisation, l’animation et l’accompagnement de l’offre pédagogique prévue dans le cadre du partenariat avec la mise à disposition du matériel nécessaire pour cela ;

o      de trois visites du musée de l’Homme dont l’une s’est tenue en décembre 2018 et a déjà donné place à la construction de projets de visites éducatives ;

o      d’une offre de formation d’une durée de six demi-journées qui portera sur la saison En Droits !

Si l’on ajoute au fait que sa thématique En Droit ! concorde parfaitement avec l’ordonnance de 1945 (texte fondateur de la protection judiciaire de la jeunesse, qui consacre la priorité à l’éducatif sur le répressif), le fait que le musée de l’Homme soit entouré de richesses culturelles (Trocadéro, tour Eiffel, Théâtre Chaillot, etc.) les perspectives de découvertes sont nombreuses et les projets ne devraient pas tarder à se multiplier.

Crédits : MJ/DPJJ