Typologie de contenus: Actualité

Le ministre fête les 20 ans de l’ENAP

Publié le 19 octobre 2020 - Mis à jour le 01 mars 2023

Le 16 octobre 2020, Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice s’est rendu à Agen dans le cadre du 20e anniversaire de la délocalisation dans cette ville de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (ENAP).

Temps de lecture :

1 minute

Cette année, l’ENAP à 20 ans « et depuis son installation à Agen, elle n'a cessé d'aller vers l'excellence » a déclaré le ministre.

Saluant « une réussite pédagogique, une école moderne, parfaitement intégrée dans le territoire », elle a su, pendant la crise sanitaire, se surpasser pour adapter ses méthodes d’enseignements et assurer la continuité des formations.

Le garde des Sceaux a d’ailleurs constaté de visu son savoir-faire via la simulation d’un incident dans une cellule : la rébellion d’un détenu.

Estimant que « c’est un choix courageux d’intégrer l’administration pénitentiaire », il a notamment pu échanger avec des élèves sur  leurs motivations.

Au-delà de ses missions principales, elle doit « également veiller à ce que les personnes condamnées retrouvent une place dans la société, faire en sorte qu’ils sortent meilleurs qu’ils ne sont entrés ». Insistant sur l’importance de la réinsertion, il faut repenser la peine selon le garde des Sceaux.

Pouraider l'administration pénitentiaire à mener à bien sesmissions, « 3,3 milliards sur les 8,2 milliards du budget de la justice seront consacrés à la pénitentiaire soit une hausse de 9% descrédits alloués » a-t-il affirmé