Typologie de contenus: Actualité

L'architecture judiciaire se modernise et s'expose

Publié le 14 mars 2018

L'architecture judiciaire se modernise et s'expose © DR

Temps de lecture :

2 minutes

Organisée par l'agence publique pour l'immobilier de la Justice et la maison de l'architecture de Poitou Charentes, l'exposition « Les palais de justice d'aujourd'hui : entre solennité et humanité » présente les livraisons récentes et à venir de palais de justice. A l'occasion du vernissage, le 13 mars 2018, une visite guidée de la nouvelle cité judiciaire de Poitiers a été organisée en compagnie de son architecte, Michael Fellman.

En 5 ans, la France s'est dotée de 20 palais de justice. L'exposition « Les palais de justice d'aujourd'hui : entre solennité et humanité » présente les projets de Béziers, Foix, Mont-de-Marsan, Caen, Bourg-en-Bresse, Marseille-Monthyon, Strasbourg, Poitiers, Haguenau, Fort-de-France et Paris. Scénographiée par des maquettes, croquis et photos, l'exposition nous explique leur construction ou leur réhabilitation. Une véritable immersion dans le renouveau du parc immobilier de la Justice.

A l'origine de chacun de ces projets, pourtant fort différents, un cahier des charges commun. Il détaille les enjeux fonctionnels et techniques exigés par le ministère de la Justice notamment celui de l’indépendance des flux : une circulation distincte entre le public, le personnel et la sécurité.

Longtemps considéré comme austère et distant, le palais s'octroie une nouvelle identité. La réinterprétation de sa symbolique prône un équilibre constant entre solennité et humanité.

Comment transformer un ancien collège en Palais de Justice tout en préservant son architecture ?

Le chantier de la future cité judiciaire de Poitiers sur le site de l'ancien collège des Feuillants datant de 1864 répond parfaitement à cette question.

« De l’extérieur on ne voit aucune différence avec le bâtiment d'origine mais son organisation est complètement modifiée (…) le batiment reste imposant mais devient plus fluide et accueillant. Il invite à entrer » a déclaré Michael Fellman en début de visite.

Gilet fluo sur le dos et casque sur la tête, le chantier impressionne. Surface du palais: 14 000 m2. L’accès principal se fait par un grand parvis, la visite se poursuit dans les salles d'audience en passant par l’escalier historique qui distribue les étages, pour se terminer par les geôles et les bureaux.

L'architecte a su jouer avec la composition historique du monument en respectant parfaitement la contrainte de l’indépendance des flux. Tous les espaces publics sont réunis sur un seul niveau qui s’étend sous le jardin intérieur, avec une extension contemporaine qui a nécessité l'extraction de 20 000m3 de pierres calcaires. Accueillant la salle des pas perdus et toutes les salles d'audiences, l'espace est baigné de lumière naturelle.

Sentimentalement attaché à l'ancien collège des Feuillants, les poitevins conservent l'édifice historique avec une nouvelle fonctionnalité. Une réhabilitation en passe d’être réussie. L'ouverture est prévue pour le premier semestre 2019

  • Exposition du 6 mars au 25 mai à la Maison de l’Architecture à Poitiers, 1 rue de la Tranchée
  • Entrée libre du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 Fermé les jours fériés.