Typologie de contenus: Actualité

Des jeunes confrontés à la justice transforment le vieux en neuf

Publié le 09 novembre 2020 - Mis à jour le 01 mars 2023

À Asnières-sur-Seine (92), des jeunes confrontés à la justice participent à des ateliers de recyclage mobilier et cyclo-mécanique. Des activités qui allient apprentissage de techniques professionnelles et sensibilisation au développement durable.

Des jeunes confrontés à la justice transforment le vieux en neuf
Des jeunes confrontés à la justice transforment le vieux en neuf

Temps de lecture :

2 minutes

Naturels et colorés.

À l’unité éducative d’hébergement collectif d’Asnières-sur-Seine (92), des meubles faits de palettes en bois ornent la salle commune. Le buffet, l’étagère, les tables basses, un miroir... : tous ces objets ont été réalisés par des adolescents confrontés à la justice lors d’un atelier « récupération ». « Lorsque l’on accompagne les jeunes à  faire par eux-mêmes, on constate que leur respect des locaux et du matériel est complètement différent », note Marie-France, l'éducatrice qui a mis en place ce projet. Sensibles à ces questions de récupération, les ados se découvrent en outre des appétences pour l’artisanat et la décoration.

De la mécanique théorique à la réparation de cycles

Autre activité, autre ambiance, même objectif d’insertion. À Asnières, depuis novembre 2019, un ingénieur de l’association 50 en Furie encadre trois fois par mois un atelier de cyclo-mécanique. Une dizaine de jeunes y participent. Ils apprennent les fondamentaux de la mécanique sur une moto ou un vélo, puis réparent certaines pièces pour pouvoir les utiliser ensuite lors de sorties éducatives. Aujourd’hui, une dizaine de motos et de vélos figurent dans la salle de l’atelier.  

Apprendre à conduire et à aider

Avec cette activité, les adolescents se forment aux métiers de la mécanique. Mais l'enjeu est également de leur apprendre les règles de sécurité d’utilisation de motocycles. En partenariat avec l’unité éducative d’accueil de jour de Levallois-Perret (92), une formation au code de la route a été mise en place. 

Bientôt, un autre partenariat sera conclu avec EMMAÜS (Havre 76). Celui-ci permettra aux jeunes d’acquérir des vélos récupérés par l’association. En échange, les adolescents se rendront au Havre pour réaliser des actions humanitaires, comme des maraudes, en faveur des plus démunis.

Des jeunes confrontés à la justice transforment le vieux en neuf
Des jeunes confrontés à la justice transforment le vieux en neuf