Typologie de contenus: Actualité

La Fédération Française des Echecs partenaire de la PJJ

Publié le 04 mai 2018

DIRPJJSUD

Temps de lecture :

2 minutes

Madeleine Mathieu, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse et Bachar Kouatly, président de la Fédération Française des Echecs (FFE) ont signé, samedi 14 avril 2018, une convention annuelle d’objectifs. Cette convention va offrir désormais la possibilité pour la FFE d'intervenir dans les établissements et services de la PJJ. Objectif : favoriser l’éducation et l’insertion des jeunes en conflit avec la loi grâce à la pratique des échecs, une discipline sportive à la fois ludique et exigente.

Une discipline aux multiples vertues éducatives qui peut être pratiquée par tous

La Fédération Française des Echecs a pour objet de favoriser et de développer la pratique du jeu d’échecs pour tous les publics. Elle compte 900 clubs répartis sur le territoire national et actuellement 60 000 membres dont 40 000 ont moins de 20 ans.

Comme le souligne Bachar Kouatly, "ce jeu millénaire qui a traversé les civilisations, offre également la possibilité d'être pratiqué de 4 à 99 ans". A titre d'exemple "des tournois peuvent déjà être organisés à l'école maternelle" explique Johanna Basti, directrice nationale des scolaires pour la FFE.

Il permet aussi la diffusion de valeurs éducatives et pédagogiques telles que la concentration, le respect des règles, la maîtrise de soi, le fairplay, le dépassement de soi et la persévérance. "Quand on joue aux échecs, on n'est pas dans la toute puissance, on est dans une confrontation chevaleresque où chaque coup implique une réfexion et une décision", en cela il est éducatif , précise Bachar Kouatly, "dans les échecs on sort de l'avoir pour aller vers l'être".

La Fédération Française des Echecs propose une offre sportive originale et décalée, à moindre coût, et fait intervenir chez ses partenaires des encadrants qualifiés.

Une convention annuelle d’objectifs avec la protection judiciaire de la jeunesse

Par la signature de cette convention, la FFE s’engage à participer, sur sollicitation de la protection judiciaire de la jeunesse, aux manifestations nationales éducatives sportives, culturelles et gastronomiques ainsi qu’à toutes les actions éducatives qu'elle met en place au sein de ses établissements et services. L'objectif est de faire découvrir le jeu d’échecs aux jeunes suivis par la PJJ, de les initier à cette pratique à travers la mise en place de tournois, de programmes et d'outils éducatifs. Des formations pourront également être mises en place pour les professionnels de la PJJ à partir des pôles territoriaux de formation.

Ce présent accord a vocation à être décliné au niveau local sous forme de conventions avec les échelons déconcentrés de la protection judiciaire de la jeunesse.

SCORE
SCORE