Devenez famille d’accueil pour des jeunes confrontés à la justice

Eduquer, protéger et insérer les jeunes confrontés à la justice : telles sont les missions de la protection judiciaire de la jeunesse. À terme, l’objectif est de lutter efficacement contre la récidive. Vous aussi, vous pouvez contribuer à réinsérer ces adolescents en devenant famille d’accueil. Toutes les informations.

La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) dispose d’un panel de réponses et de prises en charge adaptées à la gravité des actes commis par les jeunes confrontés à la justice. Ces réponses sont adaptées à leur parcours : mesures de milieu ouvert, mesures de placement et mesures d’investigation.

En matière de placement, la protection judiciaire de la jeunesse s’appuie sur diverses possibilités : les foyers, les séjours de rupture, les centres éducatifs fermés, etc. ou encore les familles d’accueil.

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

Une famille d’accueil est une personne seule ou un couple qui prend sous son toit, au quotidien, des jeunes filles ou des jeunes garçons pris en charge dans un cadre pénal par une équipe éducative de la PJJ. Le but : leur offrir un cadre de vie familial protecteur et structurant pour un temps déterminé.

Vous êtes accompagnés 24h/24 et 7j/7 par des agents de la PJJ. Vous pouvez les solliciter pour toute question et si vous avez besoin de soutien.

Qui peut être famille d’accueil ?

Tout le monde peut être famille d’accueil, à condition de faire preuve de qualités relationnelles, d’écoute, d’autorité et de patience. Les jeunes accueillis ont avant tout besoin de personnes solides et disponibles, en mesure de comprendre leur situation et de s’y adapter.

Être famille d’accueil, c’est aussi avoir des responsabilités : collaborer avec une équipe pluridisciplinaire d’un ou plusieur(s) service(s) de la PJJ (éducateurs et éducatrices, psychologues, encadrants). Il convient également de tenir sa juste place d’accueillant dans l’environnement du jeune, sans se substituer à sa famille.

Les profils des « accueillants » sont variés. Vous pouvez être une femme ou un homme, célibataire ou en couple, avec ou sans enfant(s) . Vous pouvez vivre dans un appartement ou une maison, en milieu rural ou urbain, etc.

Les accueils peuvent être adaptés à vos contraintes : en semaine, pendant le week-end ou les vacances scolaires uniquement.

Pourquoi devenir famille d’accueil ?

En vous investissant dans cette démarche citoyenne, vous participez à l’action éducative de la justice, entrez en relation et tissez un lien de confiance avec des jeunes aux situations parfois complexes et les faites progresser.

Comment devenir famille d’accueil ?

Il vous suffit de contacter l'établissement le plus proche de chez vous :

 

Hauts-de-France

Aisne : 03 23 04 30 40

Somme : 03 22 50 37 50

Nord :  06 72 28 75 14
ou 03 20 86 98 60

Pas de Calais : 03 91 80 20 82
ou 03 21 29 00 62

Bretagne, Normandie, Pays de la Loire

Calvados/Manche/Orne :
02 31 74 82 41

Finistère : 02 98 51 74 88

Morbihan : 02 97 63 51 52

Ille et Vilaine/Côtes d’Armor :
06 07 55 76 62

Loire Atlantique/Vendée :
02 40 35 69 30

Maine et Loire/Mayenne/Sarthe :
02 90 78 82 50 / 02 41 86 86 07  

Seine Maritime/Eure : 02 35 70 99 47

Grand Est

Aube/Haute-Marne :
03 10 20 20 57

Marne/Ardennes :
03 10 07 36 63
06 24 06 21 76

Moselle : 03 87 56 06 95

Meurthe-et-Moselle/Meuse/Vosges :
06 87 48 76 89

Alsace :
03 88 32 37 05 pour le Bas Rhin
03 89 86 18 60 pour le Haut-Rhin

 

Centre Val de Loire, Bourgogne Franche-Comté

Eure et Loire/Loir-et-Cher :
02 48 23 90 90

Loiret : 02 38 83 00 09
ou 06 83 05 62 35

Saône-et-Loire/Côte d’Or : 03 45 77 10 64

Nièvre : 03 86 71 68 13
ou 06 35 50 40 81
ou 02 38 83 00 09

Centre Est

Rhône/Ain : 04.72.84.95.95

Drôme/Ardèche :
06.29.60.65.47

Loire : 04.77.71.37.75

Isère : 04.76.89.88.27

Savoie/Haute Savoie :
04.50.45.35.21

Auvergne (Allier/Puy de Dôme/ Cantal/Haute Loire) :
04.73.93.86.58

Ile de France

Paris : 01.53.09.98.30

Seine et Marne : 06.87.94.94.93

Yvelines : 01 39 02 12 30

Essonne : 01.69.10.24.00

Hauts de Seine : 01.41.98.69.59

Seine-Saint-Denis :
01.48.10.85.85

Val-de-Marne : 01 53 48 33 60

Val d’Oise : 01 34 25 82 50

 

 

 

 

Nouvelle Aquitaine

Vienne : 05 49 61 49 00

Deux-Sèvres : 05 49 61 49 00

Charente : 05 49 61 49 00

Charente-Maritime :
05 49 61 49 00

Haute Vienne : 05.55.77.04.89

Gironde : 05.56.45.65.23

Occitanie

Haute-Garonne/Hautes-Pyrénées/Ariège :
06.82.94.90.58

Pyrénées-Orientales/Aude :
04 68 61 56 36

Hérault : 04 67 15 11 50

Gard/Lozère : 04.34.22.25.70

Outre-mer

Guadeloupe - 05.90.21.18.42

Martinique - 05.96.70.75.30

Guyane : 0594.28.73.10

La Réunion : 02.62.90.96.70

Mayotte : 02.69.60.49.41

Polynésie française :
00.689.40.50.05.20

 

Provence-Alpes-Côte d’Azur + Corse

Bouches du Rhône : 04 96 19 90 05

Alpes Maritimes : 04 89 24 44 70

Alpes Vaucluse : 04 32 74 33 80

Corse : 04 95 50 01 01

Var : 04 98 00 11 81

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concrètement, comment ça se passe ?

Après avoir contacté l’établissement de la protection judiciaire de la jeunesse le plus proche de chez vous, vous rencontrez les agents en charge du suivi éducatif du jeune qui vous sera confié. Vous concluez une convention avec l’établissement, qui détermine le cadre de votre intervention et votre rôle.

Tout au long de l’accueil, vous bénéficiez d’un accompagnement et rencontrez aussi souvent que nécessaire les agents de la PJJ. Cette permanence éducative est disponible tous les jours de l’année, 24h/24.

Vous percevez en outre une indemnité journalière de 40 euros.

 

Télécharger la fiche pratique

 

(Cliquez sur les vignettes pour voir les vidéos)

Teaser court - Devenez famille d'accueil de la PJJ
Teaser - Devenez famille d'accueil de la PJJ
Cyril et Isabelle, famille d'accueil pour la PJJ à Montpellier

 

Josy et Gustave,  famille d'accueil pour la PJJ à Grasse

 

Linda, famille d'accueil pour la PJJ à Nice

 

 

Liste des articles

18 novembre 2019

Ils ont besoin de familles d'accueil !

La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) recherche des familles d’accueil pour des jeunes placés par un juge. Pourquoi et comment vous porter volontaire ?


 

 Vidéos

  • « Mauvaise Graine. Deux siècles d'histoire de la justice des enfants », jusqu?au 18 février à la Maison des Métallos »
    «  Mauvaise Graine. Deux siècles d'histoire de la justice des enfants », jusqu?au 18 février à la Maison des Métallos »
  • Retour sur le Challenge Michelet 2017 à Dijon
    Retour sur le Challenge Michelet 2017 à Dijon
  • Nicole Belloubet en déplacement à l'ENPJJ
    Nicole Belloubet en déplacement à l'ENPJJ
  • Film Défi XIII 2017
    Film Défi XIII 2017
  • Teaser du Challenge Michelet 2017
    Teaser du Challenge Michelet 2017
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Des cinés la vie
    Des cinés la vie
  • Le trophée sport aventure
    Le trophée sport aventure
  • Les rencontres scène jeunesse
    Les rencontres scène jeunesse
  • Les parcours du goût
    Les parcours du goût
  • Bulles en fureur
    Bulles en fureur
  • C'est la rentrée à l'ENPJJ
    C'est la rentrée à l'ENPJJ
  • Les Manifestations nationales de la PJJ
    Les Manifestations nationales de la PJJ
  • Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
    Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
  • Psychologue à la PJJ
    Psychologue à la PJJ
  • Directeur de service à la PJJ
    Directeur de service à la PJJ
  • Educateur en milieu ouvert à la PJJ
    Educateur en milieu ouvert à la PJJ
  • Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
    Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
  • La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
    La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
  • Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
    Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
  • Challenge Michelet 2015
    Challenge Michelet 2015
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
  • Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
    Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : la réparation pénale
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : la réparation pénale
  • Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
    Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
  • L'ENPJJ fait sa rentrée
    L'ENPJJ fait sa rentrée
  • L'affaire Damien
    L'affaire Damien
  • Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
    Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
  • Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment des faits, première partie
    Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment  des faits, première partie
  • Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
    Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
  • Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
    Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
  • Journée jeunes et justice : cours d'éducation civique géant à Bobigny
    Journée jeunes et justice  : cours d'éducation civique géant à Bobigny
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
  • Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
    Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
  • L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
    L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
  • Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
    Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
  • La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ
    La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ

 Radio en ligne

La mesure de protection : une réponse pour préserver ses proches
La convention de New-York fête ses 20 ans - Interview d' Adeline Gouttenoire, professeur à l'Université de Bordeaux
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Accessibilité : non conforme |