06 décembre 2021

Entreprises en difficulté : comment la Justice peut vous aider ?

Vous exercez une activité commerciale, artisanale, agricole ou libérale et vous rencontrez des difficultés ? La Justice peut vous venir en aide. Un grand nombre d’entreprises accompagnées par un tribunal de commerce ou judiciaire ont été sauvées.

Entreprises en difficulté   comment faire face ? ©

 

Découvrez :

>> Voir aussi : les témoignages en vidéo d'entrepreneurs qui ont été aidés par la justice

 

Prévention des difficultés et soutien aux entreprises     

La justice a pour mission d’accompagner les entrepreneurs en difficulté. Elle intervient à deux niveaux pour les protéger :

  • en prévention des difficultés, elle met en œuvre des procédures amiables comme le mandat ad hoc et la conciliation ;

  • en soutien aux entreprises en difficulté, avant qu’elles se trouvent dans une situation irrémédiablement compromise, elle propose des procédures de sauvegarde et de redressement pour permettre la poursuite de l'activité économique, le maintien des emplois ou le rééchelonnement des dettes.

La justice joue ainsi un rôle essentiel dans la protection juridique, économique et financière des entreprises.

> Vous exercez une activité commerciale ou artisanale ?
  • les difficultés des personnes qui exercent une activité commerciale ou artisanale sont traitées par les tribunaux de commerce composés de juges consulaires élus, issus eux-mêmes de l'entreprise ;

  • des entretiens de prévention-détection des difficultés peuvent être mis en place.

> Vous exercez une profession indépendante ou une activité agricole ?

Les autres professions indépendantes et les agriculteurs peuvent s’adresser aux tribunaux judiciaires.

 

Nouveaux dispositifs de sortie de crise     

L’État a mis en place des procédures exceptionnelles pour accompagner les entreprises face aux conséquences économiques de la crise sanitaire.

  • les mesures préventives dites amiables ont été adaptées pour faciliter la renégociation des dettes des petites entreprises. Par exemple, avant toute mise en demeure ou poursuite, il est désormais possible demander au président du tribunal de suspendre l’exigibilité des créances en procédure de conciliation ;

  • une procédure exceptionnelle et temporaire, dite de sortie de crise, a été adoptée en 2021. Elle permet d’obtenir un plan d’apurement des créances sur une période maximale de 10 ans, à l’issue d’une procédure ne pouvant excéder trois mois, au lieu de six à 12 mois dans le cadre d’une sauvegarde, voire 18 mois dans le cadre d’un redressement judiciaire. Cette procédure, simplifiée, exige que l’entreprise puisse présenter une comptabilité conforme.

Ces dispositifs exceptionnels doivent permettre d’accélérer les procédures pour favoriser un rebond des entreprises plus rapide. 

 

Des informations pratiques sur Justice.fr   

Pour faciliter la démarche des entrepreneurs, chaque procédure est expliquée sur le site justice.fr : quel est l’objectif ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Le site vous oriente vers la bonne procédure en fonction de votre profil et de votre situation.

> Vous exercez une activité commerciale ou artisanale ?
  • Identifiez sur le site justice.fr l’adresse de votre tribunal de commerce de rattachement

  • Sollicitez un entretien direct avec le président du tribunal de commerce de votre rattachement via la messagerie unique : prevention@tribunal-de-commerce.fr

> Vous exercez une profession indépendante ou une activité agricole ?

Saisissez votre tribunal judiciaire de rattachement qui vous orientera vers la procédure adaptée à votre situation.

 

Il est primordial d’agir au plus tôt pour sauvegarder votre activité. N’attendez pas que vos difficultés s’aggravent pour solliciter la protection du tribunal compétent.

 

La justice les a aidés, ils témoignent en vidéo    

Groupe Lise Charmel : "J’ai fait appel au tribunal de commerce pour surmonter les conséquences d’une cyberattaque"

Restaurant Le Trévise : "La justice a été là pour trouver des solutions aux difficultés de mon entreprise"

I Deal : "L'administrateur judiciaire n'était pas dans le jugement"

 

Prévenez les difficultés de votre entreprise grâce à la Justice. 

 
 
  

 Vidéos

  • Les missions des maisons de Justice et du Droit
    Les missions des maisons de Justice et du Droit
  • La prestation de serment du notaire
    La prestation de serment du notaire
  • Les chantiers de la Justice : La simplification de la procédure civile
    Les chantiers de la Justice : La simplification de la procédure civile
  • Le droit de la nationalité et le certificat de nationalité française
    Le droit de la nationalité et le certificat de nationalité française
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • La coopération familiale internationale
    La coopération familiale internationale
  • Présentation de la direction des affaires civiles et du sceau
    Présentation de la direction des affaires civiles et du sceau
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Le juge de proximité en matière civile
    Le juge de proximité en matière civile
  • Le tribunal d'instance
    Le tribunal d'instance
  • Le tribunal de grande instance
    Le tribunal de grande instance
  • Le tribunal de commerce
    Le tribunal de commerce
  • Le conseil de prud'hommes
    Le conseil de prud'hommes
  • Défenseur des droits : pour la protection des citoyens
    Défenseur des droits : pour la protection des citoyens
  • Médiation en ligne pour litiges du Net !
    Médiation en ligne pour litiges du Net !
  • Le Centre d'études cliniques des communications familales (CECCOF)
    Le Centre d'études cliniques des communications familales (CECCOF)
  • Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
    Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
  • Le bureau des victimes du TGI des Sables d'Olonne
    Le bureau des victimes du TGI des Sables d'Olonne
  • Le bureau des victimes des Sables-d?Olonne : un relais victime au c?ur du tribunal
    Le bureau des victimes des Sables-d?Olonne : un relais victime au c?ur du tribunal
  • Point visio-public à la Maison de justice et du droit d'Orléans
    Point visio-public à la Maison de justice et du droit d'Orléans
  • Du nouveau en matière de changement de nom
    Du nouveau en matière de changement de nom
  • Présentation de la réforme des tutelles du 5 mars 2007
    Présentation de la réforme des tutelles du 5 mars 2007
  • Reconstitution d'une signature sur support éléctronique chez M.Blanchet, notaire à Paris
    Reconstitution d'une signature sur support éléctronique chez M.Blanchet, notaire à Paris
  • Lancement du premier acte authentique sur support électronique
    Lancement du premier acte authentique sur support électronique
  • Lancement du premier acte authentique sur support électronique
    Lancement du premier acte authentique sur support électronique
  • L'acte authentique sur support électronique
    L'acte authentique sur support électronique
  • Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale
    Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale

 Radio en ligne

Pour sceller une union : Le PACS est ce la bonne solution ?
Les atouts de l'acte authentique sur support électronique
Organiser à l'avance sa protection ou celle de son enfant
Pour une meilleure anticipation des difficultés des entreprises
Le métier de mandataire et administrateur judiciaire
La profession de greffier des tribunaux de commerce se modernise
Une table de référence pour le calcul des pensions alimentaires
Un nouveau label qualité pour la Justice
Réforme du surendettement : le débiteur mieux protégé
Les origines de la propriété littéraire et artistique
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Charte Point-Justice | Répertoire des informations publiques | Accessibilité : non conforme |