Ministère de la Justice
 
 

Haute-fonctionnaire à l'égalité femmes-hommes

Nommée le 1er juin 2018 par Madame la Garde des Sceaux, comme première Haute fonctionnaire à temps plein, Isabelle Rome, a la responsabilité :

 

I -  de définir et de mettre en œuvre la politique du ministère de la justice, en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, et ce, dans le cadre des orientations générales du Gouvernement en la matière .

A ce titre, Madame la garde des Sceaux lui a remis une feuille de route fixant quatre priorités :

- améliorer l’accès des femmes aux plus hautes responsabilités , en se dotant notamment d’outils permettant d’avoir un bilan sexué des nominations

- parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie famililale ,

- veiller à une plus grande féminisation des titres, grades et fonctions conformément à la circulaire du Premier ministre du 21 novembre 2017 et au guide pour une communication publique sans stéréotype de sexe

- réfléchir aux moyens d’améliorer la mixité des métiers au sein du ministère de la justice et de renforcer l’attractivité des fonctions de magistrat pour les hommes.

Conformément aux termes de la circulaire du Premier ministre du 23 août 2012 relative à la mise en oeuvre de la politique interministérielle en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, ordonnant désignation d’un ou une haut (e) fonctionnaire au sein de chaque Ministère, la haute-fonctionnaire a aussi pour mission :

 

II- de coordonner , au sein du ministère, la préparation et le suivi du plan d’action interministériel  pour l’égalité entre les femmes et les hommes, dans le domaine de la lutte contre les violences subies par les femmes – violences sexuelles et sexistes, violences conjugales,

Déclarée grande cause du quinquennat par le chef de l’Etat, la politique relative à l’égalité entre les femmes et les hommes comporte notamment une impulsion nouvelle donnée à la prévention et à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

 

Liste des articles

04 décembre 2019

Une formation innovante à la cour d’appel d’Aix-en-Provence

Première journée pluridisciplinaire consacrée à la lutte contre les violences conjugales

25 novembre 2019 : CLAP de fin du Grenelle des violences conjugales. Trois jours plus tard, est lancée la première formation continue déconcentrée de l’Ecole Nationale de la Magistrature à la cour d’appel d’Aix-en-Provence.


 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |