Ministère de la Justice
 
 

13 décembre 2007

Juridictions interrégionales spécialisées (JIRS)

Interview de Pascal Guichard, vice-président chargé de l'instruction à la JIRS de Marseille

Les JIRS sont peu connu du grand public. Pascal Guichard, vice-président chargé de l'instruction à la JIRS de Marseille détaille son fonctionnement lors d'une émission de Canal Thémis, la radio en ligne de la Justice.

Ecouter l'interview

Photo de Pascal Guichard, vice-président chargé de l'instruction à la JIRS de Marseille. Crédits photo : SCICOM

En tant que magistrat qu'est-ce qui vous a amené à choisir une JIRS ?

J'étais déjà chargé de la délinquance organisée à Marseille et avec l'entrée en vigueur de la loi PERBEN II, j'ai naturellement demandé à être habilité en matière de juridiction interrégionale spécialisée.

Quel est le rôle d'une JIRS ?

Les JIRS traitent des dossiers de délinquance organisée au niveau interrégional. Elles sont chargées des plus gros dossiers de délinquance et de criminalité organisées aussi bien en matière générale qu'économique et financière.

Et de quels moyens disposez-vous pour mener cette procédure ?

Nous disposons de tous les moyens qui sont prévus par le code de procédure pénale. C'est-à-dire les moyens généraux dont disposent tous les juges d'instruction avec, en plus, des possibilités - notamment l'infiltration et la sonorisation - dans des domaines très spécifiques.

Quand on parle de sonorisation à quoi cela correspond-il exactement ?

La sonorisation consiste à sonoriser comme son nom l'indique, une pièce, un véhicule ou tout lieu afin de saisir des conversations entre des individus qu'on recherche ou dont on souhaite connaître le contenu.

La JIRS est donc composée d'un pôle d'instruction et d'un Parquet spécifique. Qui rend les jugements instruits par la JIRS ?

C'est une juridiction correctionnelle ou éventuellement une cour d'assises. La juridiction correctionnelle est une juridiction spécialisée puisque là encore les magistrats qui jugent les affaires sont des spécialistes et qu'ils ont été sensibilisés à la matière de la criminalité organisée.

On connaît les pôles économiques et financiers présents dans quasiment chaque TGI. Quelle est la répartition des compétences entre une JIRS et un pôle économique et financier ?

La distinction doit s'opérer entre les dossiers de grande complexité et les dossiers de très grande complexité. On peut considérer que la très grande complexité résulte du caractère international du dossier, de la multiplicité des parties en cause dans le dossier et pourquoi pas du nombre des victimes des infractions qui sont reprochées.

Vous travaillez donc sur Marseille, quelles sont les spécificités de la grande criminalité sur ce ressort ?

Marseille est connu pour avoir une activité "délinquantielle" assez constante depuis toujours. Historiquement elle justifie le travail des juridictions interrégionales spécialisées mais également d'autres magistrats spécialisés en matière de délinquance organisée puisque outre les quatre Vice-présidents que nous sommes à traiter le contentieux de la JIRS, il y a également trois autres magistrats en section délinquance organisée à Marseille.

Combien de magistrats et fonctionnaires travaillent à la JIRS de Marseille ?

Elle occupe des magistrats dont quatre spécialisés en délinquance organisée et deux en matière de délinquance économique et financière, autant de greffiers pour le siège, autant de magistrats au Parquet ainsi que des assistants spécialisés qui peuvent également nous aider dans nos tâches.

Qui sont ces assistants spécialisés, quels sont leurs profils ?

Nous avons un agent des douanes, un agent des impôts, un agent de la Banque de France, nous avons aussi un vétérinaire qui est plutôt dédié pour le pôle santé. Ces spécialistes peuvent nous aider utilement à mener nos investigations dans tous les domaines y compris douaniers ou en matière d'impôt, car ils peuvent nous permettre - et c'est là l'une des spécificités de la JIRS - de s'intéresser au patrimoine des délinquants. En effet, nous avons la possibilité de prendre des mesures conservatoires qui pourront conduire jusqu'à la saisie du patrimoine immobilier de ces auteurs de faits lorsqu'ils seront jugés.

Il y a probablement des problématiques transfrontalières importantes dans ces domaines, quelles sont les institutions avec lesquelles vous collaborez ?

On travaille, bien entendu, avec beaucoup de pays du bassin méditerranéen mais avec d'autres pays dans le monde. On travaille de façon traditionnelle au moyen de commissions rogatoires et nos interlocuteurs naturels sont les magistrats de liaison, les officiers de liaison et les institutions destinées à réguler les difficultés qu'on pourrait rencontrer - type Eurojust - dans l'hypothèse d'un dossier qui intéresserait plusieurs pays.

Les JIRS utilisent les nouvelles technologies, avec la visioconférence, ou certains logiciels spécifiques, est-ce que vous sentez, une culture "nouvelle technologie" plus importante au niveau des magistrats des JIRS ?

C'est indiscutable.

Les JIRS sont peu connues du grand public, comment l'expliquez-vous ?

La JIRS n'a pas vocation a être connue du grand public puisque elle s'intéresse quand même à un secteur d'activité très spécialisé qui est la criminalité organisée. Cette dernière est, en outre, aujourd'hui transfrontalière, les dossiers sont complexes et les victimes de ces dossiers ne sont pas forcément des personnes du grand public.

Quelles sont les perspectives des JIRS  dans les années à venir ?

Je crois que nous allons continuer à travailler comme nous le faisons en renforçant le travail de groupe. A Marseille, cela existe déjà puisque nous avons développé une co-désignation systématique dans les dossiers dont nous sommes saisis.


Ecouter l'interview

 
 
  

 Vidéos

  • La coopération familiale internationale
    La coopération familiale internationale
  • Le Traité de Rome et le Parquet européen
    Le Traité de Rome et le Parquet européen
  • Les 60 ans des traités de Rome
    Les 60 ans des traités de Rome
  • La Parole à Emmanuel DECAUX N°3 Les Droits de l'homme dans le cadre de l'ONU partie II
    La Parole à Emmanuel DECAUX N°3 Les Droits de l'homme dans le cadre de l'ONU partie II
  • La Parole à Emmanuel DECAUX N°3 Les Droits de l'homme dans le cadre de l'ONU
    La Parole à Emmanuel DECAUX N°3 Les Droits de l'homme dans le cadre de l'ONU
  • La Parole à Emmanuel DECAUX N°2 La Convention Européenne des Droits de l'Homme
    La Parole à Emmanuel DECAUX N°2 La Convention Européenne des Droits de l'Homme
  • La Parole à Emmanuel DECAUX N°1 La Justice Internationale
    La Parole à Emmanuel DECAUX N°1 La Justice Internationale
  • IVème Colloque de l'Association des magistrats de l'Union européenne
    IVème Colloque de l'Association des magistrats de l'Union européenne
  • Interview de Vassilios Skouris, président de la Cour de Justice de l'Union Européenne
    Interview de Vassilios Skouris, président de la Cour de Justice de l'Union Européenne
  • Interview de Jean-Marc Sauvé, à l'occasion de l'inauguration de l'Institut Européen du Droit
    Interview de Jean-Marc Sauvé, à l'occasion de l'inauguration de l'Institut Européen du Droit
  • Interview de Bénédicte Fauvarque-Cosson à l'occasion de l'inauguration de l'Institut Européen du Droit
    Interview de Bénédicte Fauvarque-Cosson à l'occasion de l'inauguration de l'Institut Européen du Droit
  • Interview d'Eric Maitrepierre, chef du Service des Affaires Européennes et Internationales
    Interview d'Eric Maitrepierre, chef du Service des Affaires Européennes et Internationales
  • Interview de NGUYEN KHANH NGOC, directeur adjoint au ministère de la Justice du Vietnam
    Interview de NGUYEN KHANH NGOC, directeur adjoint au ministère de la Justice du Vietnam
  • Intervention de Mahrez Abassi, conseiller diplomatique du garde des Sceaux
    Intervention de Mahrez Abassi, conseiller diplomatique du garde des Sceaux
  • Zoom sur le mandat d'arrêt européen
    Zoom sur le mandat d'arrêt européen
  • Interview de Gérard Loubens, représentant de la France à Eurojust
    Interview de Gérard Loubens, représentant de la France à Eurojust
  • 1er décembre 2009 : entrée en vigueur du Traité de Lisbonne
    1er décembre 2009 : entrée en vigueur du Traité de Lisbonne
  • Conférence de clôture EUROsociAL : discours de François Molins, directeur de cabinet
    Conférence de clôture EUROsociAL : discours de François Molins, directeur de cabinet
  • Conférence de clôture EUROsociAL : Bilan positif de la coopération Europe ? Amérique latine
    Conférence de clôture EUROsociAL : Bilan positif de la coopération Europe ? Amérique latine
  • Interview de Christine CODOL magistrat de liaison en Turquie le 5 novembre 2009
    Interview de Christine CODOL magistrat de liaison en Turquie le 5 novembre 2009
  • Interview de Serge MACKOWIAK magistrat de liaison en Algérie
    Interview de Serge MACKOWIAK magistrat de liaison en Algérie
  • Interview de Jean-François FLAUSS lors du Colloque droit,justice et histoire
     Interview de Jean-François FLAUSS lors du Colloque droit,justice et histoire
  • Cérémonie de remise du Prix International des droits de l'homme Ludovic-Trarieux
    Cérémonie de remise du Prix International des droits de l'homme Ludovic-Trarieux
  • Interview de Pamela HUDSON magistrate de liaison britannique en France
    Interview  de Pamela HUDSON magistrate de liaison britannique en France
  • Exercice européen d'Alerte Enlèvement
    Exercice européen d'Alerte Enlèvement
  • Presentation du Traité de Lisbonne par Emmanuel Barbe PFUE J-200
    Presentation du Traité de Lisbonne par Emmanuel Barbe PFUE J-200
  • Public awareness of child abduction alert
    Public awareness of child abduction alert
  • Message de sensibilisation au dispositif Alerte Enlevement
    Message de sensibilisation au dispositif Alerte Enlevement
  • L'Europe de la Justice au service des citoyens
    L'Europe de la Justice au service des citoyens
  • Interview de Philippe Dorcet, magistrat de liaison à Zagreb
    Interview de Philippe Dorcet, magistrat de liaison à Zagreb
  • Interview de Nadejda Todorova, expert d'état de Bulgarie
    Interview de Nadejda Todorova, expert d'état de Bulgarie
  • Interview d'Emmanuel Barbe
    Interview d'Emmanuel Barbe
  • Vers une réforme de la Cour européenne des droits de l'homme
    Vers une réforme de la Cour européenne des droits de l'homme
  • l'interview de Beatrice Mtetwa avocate au Zimbabwe, Hommage des avocats à un avocat
    l'interview de Beatrice Mtetwa avocate au Zimbabwe, Hommage des avocats à un avocat
  • L'interconnexion des casiers judiciaires
    L'interconnexion des casiers judiciaires
  • Conférence des inspections des pays de l'Union européenne : l'exigence de qualité pour la Justice
    Conférence des inspections des pays de l'Union européenne : l'exigence de qualité pour la Justice
  • Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
    Cinquantenaire de l'ENM, le défi du nombre et de la complexité
  • Discours de Jean-Paul Costa, à l'occasion des cinquante ans de la Cour
    Discours de Jean-Paul Costa, à l'occasion des cinquante ans de la Cour
  • L'acte authentique sur support électronique
    L'acte authentique sur support électronique
  • Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale
    Mieux protéger les personnes vulnérables à l'échelle internationale
  • The Justice system in France
    The Justice system in France
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Interview de François Touret - de Coucy
    Interview de François Touret - de Coucy
  • Interview du minstre de la Justice du Vietnam
    Interview du minstre de la Justice du Vietnam
  • Le droit d'en parler n°2 : La motivation des arrêts de cour d'Assises
    Le droit d'en parler n°2 : La motivation des arrêts de cour d'Assises

 Radio en ligne

La construction progressive de l'espace judiciaire européen

L'impact du droit communautaire sur les professions du droit

Renforcer la coopération judiciaire européenne: réunion des membres du RJECC

La transposition des normes européennes en matière pénale

La convention de New-York fête ses 20 ans - Interview d' Adeline Gouttenoire, professeur à l'Université de Bordeaux

Lancement du RCLUE : le droit comparé à portée de clic

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |