Ministère de la Justice
 

 

20 février 2013

Généralisation des bureaux d'aide aux victimes

Situés au sein des palais de justice, les bureaux d'aide aux victimes (BAV) sont gérés par des associations d'aide aux victimes. En 2014, 164 BAV seront ouverts dans les tribunaux de grande instance afin de renseigner, d’orienter et d’accompagner les victimes d'infractions pénales.

Généralisation des bureaux d'aide aux victimes © MJ DICOMLes BAV fournissent de nombreuses informations pratiques et expliquent aux victimes le fonctionnement judiciaire et les procédures en cours les concernant :

  • Elles sont informées à l'occasion de tout traitement d'urgence : comparution immédiate par exemple ;
  • Elles sont renseignées sur le déroulement de la procédure pénale ;
  • Elles sont orientées systématiquement vers le dispositif d'indemnisation auquel elles peuvent prétendre.

Les interventions sont gratuites et confidentielles.

Le BAV répond à un besoin réel du justiciable qui peut éprouver des difficultés à exercer ses droits en raison d'une méconnaissance du fonctionnement judiciaire ou du traumatisme qu'il a pu subir lors d'une agression.

A terme, en 2014, 164 BAV couvriront chaque tribunal de grande instance de l’hexagone et d’Outre-mer.

 

Mai 2012 : 50 BAV

Mai 2013 : 150 BAV

Objectif 2014 : 164 BAV

 

 

 
 
  
 

 Vidéos associées

  • Bureau d'aide aux victimes du Tribunal de Grande Instance de Créteil
    Bureau d'aide aux victimes du Tribunal de Grande Instance de Créteil
  • Vous êtes victime : vol de portable
    Vous êtes victime : vol de portable
  • Vous êtes victime : violences à l'école
    Vous êtes victime : violences à l'école
  • Vous êtes victime d'un cambriolage. Appelez le 08VICTIMES pour être écouté et aidé : 08 842 846 37
    Vous êtes victime d'un cambriolage. Appelez le 08VICTIMES pour être écouté et aidé : 08 842 846 37

 Radio en ligne

Justice, les missions - Le réseau de l'accès au droit

Justice, les missions - L'aide aux victimes

Le bureau d'aide aux victimes, un «service public des victimes» à part entière

Interview de Marie-France Hirigoyen, psychiatre et victimologue - Les violences psychologiques

Interview de Hugues Courtial, magistrat - le délit de violences psychologiques
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |