Ministère de la Justice
 
 

19 octobre 2010

Protéger les mineurs contre les sectes

Un nouveau guide pour mieux éclairer les professionnels

La nécessité de protéger les mineurs face à l'emprise sectaire est une exigence pour les pouvoirs publics et un devoir pour tous. Leur vulnérabilité, physique et psychologique, leur dépendance matérielle les désignent comme une proie facile pour des mouvements porteurs de dérives sectaires, lesquels génèrent des situations intolérables de maltraitance, de privation de soins, de carence éducative ou de défaut de socialisation. La Miviludes estime le nombre de mineurs concernés entre 50 000 et 60 000.

Couverture du guide

La Miviludes et le ministère de la justice et des libertés ont présenté le 14 octobre 2010 un guide destiné à mieux protéger les mineurs contre les dérives sectaires. Il s'adresse aux acteurs institutionnels, aux professionnels de la protection des mineurs mais aussi aux familles pour leur permettre d'être en mesure de repérer et d'évaluer ces risques sectaires le plus tôt possible, et d'agir en conséquence pour mettre les mineurs hors de danger.

Le ministère de la justice et des libertés cherche à mettre en oeuvre les mesures appropriées pour mieux lutter contre ce phénomène. Chaque direction interrégionale de la Protection judiciaire de la jeunesse dispose d'un correspondant chargé de cette question, interlocuteur privilégié du référent "sectes" des parquets généraux. Ces échanges d'informations permettent ainsi d'améliorer la cohérence de l'action judiciaire. La PJJ a également décidé de confier une étude à l'ONED pour mieux appréhender ce phénomène auprès des mineurs faisant l'objet d'une décision judiciaire.

 

Consulter le guide : http://www.miviludes.gouv.fr/Parution-du-guide-La-protection

(Guide en vente en librairie ou sur le site de la Documentation française)

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |