Ministère de la Justice
 
 

15 juin 2012

Séminaire de criminologie clinique

La maison d'arrêt de Nanterre a accueilli la troisième édition"

3 questions à Christelle Rotach, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Nanterre.

Bibliothèque à la MA de Nanterre crédit photo MA NanterreLundi 4 juin a eu lieu la remise des diplômes du séminaire de criminologie clinique à la maison d’arrêt de Nanterre. Ce séminaire permet à des personnes détenues et des étudiants de l’université de Nanterre de suivre et d’étudier ensemble  des textes littéraires autour du crime.

Une quinzaine d’étudiants dont 6 personnes détenues ont suivi le séminaire d’étude du master 2 droit pénal de l’université de Paris-Ouest Nanterre. Ce séminaire a pour principal objectif de susciter une réflexion autour des œuvres étudiées et d’échanger avec des personnes extérieures à la prison.

 

1. Comment est née l’idée d’organiser un séminaire de criminologie avec l’université de Nanterre en milieu carcéral ?

 

Christelle Rotach, chef d'établissement, Crédit photo DR« C’est à l’occasion d’un voyage d’étude dans une prison d’Etat de Pennsylvanie (USA) en 2009 que l’idée est née. Le précédent chef d’établissement, Pascal VION, avait pu assister lors de cette visite, à un programme réunissant des personnes détenues et des étudiants autour des questions de culte. L’idée était intéressante et permettait un lien entre la prison et l’extérieur axé sur le dialogue et l’éducation.

Dès 2010, un partenariat a été signé avec l’université de Nanterre dans le cadre d’un séminaire du master II de droit pénal ».

 

2. Quelles ont été les réactions des personnes détenues au cours de ce séminaire ?

 

« Après la nécessaire période de doute (certains ont parfois imaginé être sujets d'étude des étudiants présents) et d'observation, les participants détenus sont entrés dans une dynamique d'écoute. Chaque séance était construite autour de l'étude d'œuvres littéraires (L'Etranger d'Albert Camus, Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski, L'amante anglaise de Marguerite Duras) et suivie d'une discussion avec les participants.
Les étudiants ont pu aborder le droit pénal, la littérature, l'historiographie, le théâtre, ou encore la psychanalyse. Ils ont très souvent participé et se sont intéressés de près aux œuvres étudiées ».

 

3. Qu’apporte ce séminaire aux personnes détenues en terme de réinsertion ?

 

« Le séminaire n'ayant qu'une ancienneté de 3 ans, les effets à long terme sont difficilement évaluables. Néanmoins, le cadre  relationnel étant différent (il ne s'agit plus d'aide ou d'assistance), la discussion ainsi établie autour des textes est plus valorisante. De plus, l'inscription dans la démarche requiert des participants assiduité et engagement ».

 

 

Lors de la séance de clôture, un certificat de participation et un livre ont été remis à tous « les élèves ». Suite à cette expérience, 2 étudiants de l'université ont réussi le concours de conseiller d'insertion professionnel.  Le séminaire devrait être reconduit l'année prochaine.

 

 

 

 

 
 
  

 Vidéos

  • Le défilé du 14 juillet 2014 des personnels de l'administration pénitentiaire
    Le défilé du 14 juillet 2014 des personnels de l'administration pénitentiaire
  • Visite de la maison d'arrêt Le Mans - Les Croisettes
    Visite de la maison d'arrêt Le Mans - Les Croisettes
  • L'ÉNAP défile le 14 juillet à Agen
    L'ÉNAP défile le 14 juillet à Agen
  • Témoignage d'un tigiste
    Témoignage d'un tigiste
  • L'Orchestre National de Lille à la maison d'arrêt de Sequedin
    L'Orchestre National de Lille à la maison d'arrêt de Sequedin
  • Bracelet électronique, une alternative à l'incarcération
    Bracelet électronique,  une alternative à l'incarcération
  • Le SPIP de Paris, un acteur de la réinsertion
    Le SPIP de Paris, un acteur de la réinsertion
  • Travail et formation professionnelle en détention
    Travail et formation professionnelle en détention
  • Le PSEM : une autre façon d'accomplir une peine privative de liberté
    Le PSEM : une autre façon d'accomplir une peine privative de liberté
  • Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
    Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
  • SEP RIEP 2° version
    SEP RIEP 2° version
  • Tour de France cycliste pénitentiaire : ils l'ont fait !
    Tour de France cycliste pénitentiaire : ils l'ont fait !
  • Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
    Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
  • Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur le parcours de mobilisation
    Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur le parcours de mobilisation
  • SEP Salon des maires
    SEP Salon des maires
  • École nationale d'administration pénitentiaire : des métiers à découvrir
    École nationale d'administration pénitentiaire : des métiers à découvrir
  • Tour de France cycliste pénitentiaire : étape Muret-Agen
    Tour de France cycliste pénitentiaire : étape Muret-Agen
  • Tour de france cycliste pénitentiaire : étape Privas - Le Pontet
    Tour de france cycliste pénitentiaire : étape Privas - Le Pontet
  • Le départ du Tour de France cycliste pénitentiaire
    Le départ du Tour de France cycliste pénitentiaire
  • Ensemble, c'est le Tour - Tour de France cycliste pénitentiaire
    Ensemble, c'est le Tour - Tour de France cycliste pénitentiaire
  • La réinsertion par le travail : le point de vue des détenus
    La réinsertion par le travail : le point de vue des détenus
  • Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur les droit des détenus
    Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur les droit des détenus
  • Point presse d'André Ride, Inspecteur Général des Services Judiciaires
    Point presse d'André Ride, Inspecteur Général des Services Judiciaires
  • Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
    Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
  • L'entraînement pour le Tour de france cycliste pénitentiaire
    L'entraînement pour le Tour de france cycliste pénitentiaire
  • Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur l'amménagement des peines
    Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur l'amménagement des peines
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |