Ministère de la Justice
 
 

20 novembre 2014

Devenez DSP ou DPIP

Le ministère de la Justice recrute

Le ministère de la Justice recrute des directeurs des services pénitentiaires (DSP) (BAC+3) et des directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation (DPIP) (BAC+3) sur concours. Les inscriptions aux concours sont ouvertes jusqu’au lundi 1er décembre 2014.

crédit photo ministère de la justice

Devenir directeur des services pénitentiaires (DSP)

Les directeurs des services pénitentiaires (DSP) forment un corps chargé de l'encadrement supérieur des services pénitentiaires.

Ils ont pour mission de diriger, d'orienter et de coordonner l'action de l'ensemble des équipes intervenant dans le secteur pénitentiaire.

Le DSP peut travailler dans l'une des 191 prisons, dans l'un des 103 services pénitentiaires d'insertion et de probation ou à la direction de l'administration pénitentiaire.

Chargés d'une mission de sécurité et d'ordre public, ils inscrivent leurs actions dans les perspectives de la surveillance et de la réinsertion sociale des personnes détenues. Le DSP est avant tout un cadre dirigeant qui coordonne une équipe.

Il dynamise l'action conjointe des différents personnels (surveillants ou personnels d’insertion, personnel d'encadrement, partenaires extérieurs) et sait trouver les réponses justes à des situations de crise aussi bien individuelle que collective.

Ils allient au quotidien rigueur, autorité et goût de l'action et réactivité.


Conditions de recrutement

  • Être titulaire d'un BAC+3
  • Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.
  • Être âgé de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.

 

Les DSP suivent une formation de 2 ans, rémunérée 1 594 Euros nets mensuel, alternant cours théoriques à l'école nationale d'administration pénitentiaire située à Agen et stages pratiques en établissement pénitentiaire ou en SPIP.

La rémunération est  de 2 127 Euros nets mensuel en début de carrière.

Pour plus d’informations

Devenir directeur pénitentiaire d’insertion et de probation (DPIP)

Les DPIP sont responsables de l'organisation et du fonctionnement de l'un des 103 services Crédit photo DAPpénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP).

Un SPIP assure le suivi des personnes condamnées, incarcérées (en milieu fermé) ou des personnes placées sous aménagement de peine (en milieu ouvert) confiées par les autorités judiciaires. Les actions des SPIP contribuent à la réinsertion des personnes détenues.

>> En savoir plus sur le SPIP, regardez la vidéo

Cadre dirigeant au sein d'un SPIP, ils sont chargés de coordonner et de piloterle travail des équipes pluridisciplinaires placées sous leur autorité.
Ils sont garants de la bonne exécution des décisions de justice sur les personnes placées sous main de justice et contribuent à leur réinsertion en mettant en place des politiques et des actions.

Le DPIP est avant tout un cadre dirigeant qui encadre une équipe, il doit donc savoir écouter et communiquer et avoir le sens de l'initiative.

Sa mission étant la réinsertion des personnes détenues, il dispose de fortes qualités humaines et fait preuve d’une grande aptitude à comprendre et à analyser l’environnement social et la situation psychologique des personnes prises en charge.

 

Conditions de recrutement

  • Être titulaire d’un BAC+3
  • Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction

 

Les DPIP suivent une formation d'un an alternant théorie et pratique. La formation est rémunérée
1 326 Euros nets mensuels (traitement sans primes) pendant les périodes de cours à l'école nationale d'administration pénitentiaire (ENAP) à Agen et 1 575 Euros nets mensuels (prime comprise) pendant les stages pratiques durant leur scolarité .

La rémunération est de 1 834 Euros nets mensuels en début de carrière.

 

Pour plus d’informations

 
 
  

 Vidéos

  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Prestation de serment des surveillants pénitentaires stagiaires
    Prestation de serment des surveillants pénitentaires stagiaires
  • Bilan des recherches foncières pour le plan encellulement individuel
    Bilan des recherches foncières pour le plan encellulement individuel
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Défilé du 14 juillet 2016, première participation de l'administration pénitentiaire
    Défilé du 14 juillet 2016, première participation de l'administration pénitentiaire
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le défilé du 14 juillet 2014 des personnels de l'administration pénitentiaire
    Le défilé du 14 juillet 2014 des personnels de l'administration pénitentiaire
  • Visite de la maison d'arrêt Le Mans - Les Croisettes
    Visite de la maison d'arrêt Le Mans - Les Croisettes
  • L'ÉNAP défile le 14 juillet à Agen
    L'ÉNAP défile le 14 juillet à Agen
  • Témoignage d'un tigiste
    Témoignage d'un tigiste
  • L'Orchestre National de Lille à la maison d'arrêt de Sequedin
    L'Orchestre National de Lille à la maison d'arrêt de Sequedin
  • Bracelet électronique, une alternative à l'incarcération
    Bracelet électronique,  une alternative à l'incarcération
  • Le SPIP de Paris, un acteur de la réinsertion
    Le SPIP de Paris, un acteur de la réinsertion
  • Travail et formation professionnelle en détention
    Travail et formation professionnelle en détention
  • Le PSEM : une autre façon d'accomplir une peine privative de liberté
    Le PSEM : une autre façon d'accomplir une peine privative de liberté
  • Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
    Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
  • SEP RIEP 2° version
    SEP RIEP 2° version
  • Tour de France cycliste pénitentiaire : ils l'ont fait !
    Tour de France cycliste pénitentiaire : ils l'ont fait !
  • Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
    Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
  • Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur le parcours de mobilisation
    Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur le parcours de mobilisation
  • SEP Salon des maires
    SEP Salon des maires
  • École nationale d'administration pénitentiaire : des métiers à découvrir
    École nationale d'administration pénitentiaire : des métiers à découvrir
  • Tour de France cycliste pénitentiaire : étape Muret-Agen
    Tour de France cycliste pénitentiaire : étape Muret-Agen
  • Tour de france cycliste pénitentiaire : étape Privas - Le Pontet
    Tour de france cycliste pénitentiaire : étape Privas - Le Pontet
  • Le départ du Tour de France cycliste pénitentiaire
    Le départ du Tour de France cycliste pénitentiaire
  • Ensemble, c'est le Tour - Tour de France cycliste pénitentiaire
    Ensemble, c'est le Tour - Tour de France cycliste pénitentiaire
  • La réinsertion par le travail : le point de vue des détenus
    La réinsertion par le travail : le point de vue des détenus
  • Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur les droit des détenus
    Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur les droit des détenus
  • Point presse d'André Ride, Inspecteur Général des Services Judiciaires
    Point presse d'André Ride, Inspecteur Général des Services Judiciaires
  • Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
    Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
  • L'entraînement pour le Tour de france cycliste pénitentiaire
    L'entraînement pour le Tour de france cycliste pénitentiaire
  • Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur l'amménagement des peines
    Interview de Jean-Olivier Viout, président du comité d'orientation restreint sur l'amménagement des peines
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |