Ministère de la Justice
 
 

11 décembre 2013

Remise du prix Gabriel Tarde à la Chancellerie

Xavier de Laminat, lauréat du Prix français de criminologie

Eric Lucas, Secrétaire général du ministère de la justice a remis le prix Gabriel Tarde, décerné par l’Association française de criminologie, à Xavier de Larminat pour ses travaux sur la peine de probation et salué le travail des trois mentions spéciales.

Remise du prix Gabriel Tarde à la Chancellerie - Crédits : MJ/Dicom/Caroline MontagnéLe prix Gabriel Tarde met à l’honneur le meilleur travail de criminologie. Eric Lucas, Secrétaire général du ministère de la justice a souligné « la pluridisciplinarité » de ce champ de recherche et rappelé que le ministère de la Justice a besoin de deux piliers : les études et les statistiques. « La recherche est là pour nous conseiller et évaluer ce qui à mettre en place » a t-il déclaré.

Le Jury composé de 9 membres a réuni plusieurs professeurs et chercheurs spécialisés. Le président du Jury Christian-Nils Robert, Professeur honoraire de droit pénal et de criminologie à l’Université de Genève, avocat, expert auprès du conseil de l’Europe a tenu à spécifier les critères du prix attribué aux jeunes auteurs: « originalité, méthode appliquée, rapport à la criminologie et qualité de l’écriture » . Ces ouvrages doivent constituer pour leurs auteurs l'une de leurs premières recherches ou travaux dans le champ de la criminologie.

Alain Blanc, président de l’Association française de criminologie (AFC) a rappelé que le ministère de la Justice soutient le prix Gabriel Tarde depuis 1972. En juillet dernier, Christiane Taubira Garde des sceaux a remis le prix de la Bourse Philippe Zoummeroff géré par l’AFC. L’association vise à promouvoir les connaissances scientifiques pour améliorer l’action publique. Leurs travaux de recherche et études de terrain ont alimenté les travaux de la conférence de consensus sur la prévention de la récidive.

Les travaux récompensés

Cette année, le prix Gabriel Tarde récompense Xavier de Larminat pour son travail réalisé en 2008 sur: La probation en quête d’approbation : l’exécution des peines en milieu ouvert entre gestion des flux et gestion des risques. Le lauréat 2013 a passé six mois dans deux services pénitentiaires d’insertion et de probation.

Xavier de Larminatsouhaitait « aller sur le terrain et voir les conditions d’exécution de cette peine […] Saisir la logique et la mécanique de prise en charge ». Selon lui, une réflexion sur les méthodes de ces prises en charge est nécessaire. Il attire l’attention sur deux pistes à étudier : la diversification des profils d’agent de probation et l’égalité de traitement des justiciables.

Trois mentions spéciales ont été délivrées par le Jury du prix Gabriel Tarde :

  • Jérémie Gauthier : Origines contrôlées : la police à l’épreuve de la question minoritaire à Paris et à Berlin
  • Veerle Massin : Protéger ou exclure : l’enfermement des « filles perdues » de la protection de l’enfance à Bruges 1922-1965
  • Caroline Touraut : La famille à l’épreuve de la prison.

Remise du prix Gabriel Tarde à la Chancellerie - Crédits : MJ/Dicom/Caroline Montagné

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |