Ministère de la Justice
 
 

04 février 2015

Les œuvres de C215 en prison

L'artiste C215 a peint plusieurs œuvres au sein des maisons d'arrêt de Versailles et Bois d’Arcy

Christian Guémy, alias C215 est un artiste urbain, pochoiriste français. Connu pour son style allant de la bichromie aux compositions plus colorées, l'artiste a mis à profit son savoir-faire dans les maisons d'arrêt de Versailles et Bois d’Arcy.

Les œuvres de C215 en prison © Christian Guémy, alias C215Des oiseaux hors de cage, des chats et des visages de femmes sont désormais poétiquement posés sur les murs de deux prisons franciliennes. Elles sont l’œuvre de C215. Une de ses fresques, un triptyque appelant à libérer les otages nigérianes, orne déjà la Chancellerie depuis plusieurs mois. Cette fois, c’est dans l’enceinte de prisons qu’a bénévolement souhaité intervenir l’artiste.

« J'ai toujours pensé que la prison était un lieu de vie comme un autre, pour les détenus comme pour les surveillants, et que la privation de liberté n'excluait pas la possibilité pour tous ceux qui y résident de se voir proposer des œuvres d'art leur permettant de s'échapper noblement, par l'esprit, du confinement imposé par l'incarcération.»

A l'initiative de la coordinatrice culturelle du SPIP 78, C215 a rencontré les directions des établissements et du SPIP pour présenter le projet. Puis, il a échangé avec les détenus et le personnel pour connaitre leurs aspirations et expliquer sa démarche : « J'aime l'idée de confronter ici mon travail à un public non averti, et de porter la responsabilité de marquer durablement l'imaginaire des détenus, ainsi que celui des gardiens, en un lieu où l'esthétique est la dernière des priorités. Ici, je me sens utile. J'espère apporter un peu de douceur, et une sorte de soupape, dans un endroit où le quotidien est par nature difficile, pour les détenus comme pour les surveillants. J’aime également l'idée de peindre en ces lieux inaccessibles, et d'y savoir mon travail protégé des intempéries, des dégradations et des regards du public pour de nombreuses années. »

Habitué à œuvrer dans les rues de Paris, Delhi, Londres, Istanbul, Fes, Rome ou encore Barcelone, C215 prend toujours en compte le lieu où il peint pour concevoir ses pochoirs. L’artiste n’inclut jamais de texte dans ses œuvres, souhaitant laisser au spectateur une totale liberté d’interprétation. Son sujet de prédilection est le portrait. Pour lui, les visages sont détenteurs d’un message universel que chacun peut comprendre : « Derrière le portrait se dessine toujours la question de la liberté et de la dignité face au système capitaliste. » Ses visages ornent désormais l'horizon de centaines de prévenus.

 

 

Les œuvres de C215 en prison © C215

 

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |