Ministère de la Justice
 
 

01 juin 2015

Le développement durable à l’administration pénitentiaire

A l’occasion de la semaine du développement durable, retour sur l’engagement de l’administration pénitentiaire qui lutte notamment contre le gaspillage alimentaire et favorise les comportements écologiques.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est l'un des cinq axes de la politique de développement durable engagée par la Maison d’arrêt de Strasbourg. En effet, beaucoup de détenus ne mangent pas leur repas, préférant manger de la nourriture achetée en cantine (« boutique » de l'établissement par laquelle les détenus peuvent s'acheter de la nourriture qu'ils cuisinent en cellule).

La France a fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire l’un des piliers de sa politique publique de l’alimentation. Elle vise à modifier en profondeur les habitudes de consommation, de transformation et de commercialisation des produits en France. Des études récentes démontrent que 50% de la production alimentaire est gaspillée, perdue ou jetée. Plus de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés. Des améliorations sont possibles. Le gaspillage alimentaire peut être réduit par des gestes simples, par la mise en place de bonnes pratiques à tous les stades de la chaîne alimentaire.

Un travail de réflexion a été mené dans le cadre du site pilote développement durable qu'est la MAS. Le projet retenu consiste à expérimenter sur une zone réduite un système de choix du repas par les personnes détenues. Les choix proposés seront entre trois plats principaux (dont un au moins sans porc sans porc et un sans viande), un panier de denrées non cuites à cuisiner en cellule et la possibilité de choisir de se nourrir de façon autonome. Le but est de tester sur deux mois cette pratique afin d'en tirer des enseignements. Pour ce faire, les 4 premières semaines seront consacrées à effectuer un état des lieux sur la zone (évaluation des retours et des quantités non consommées et jetées). En fin d'expérimentation, un bilan sera réalisé. L’objectif est de réduire le gaspillage en établissement pénitentiaire qui, à l'échelle nationale, est excessivement important.

De plus, début 2013, 4 stagiaires du master éco-conseiller ont dressé un bilan en analysant la quantité des déchets. Grâce à leurs interventions, l’établissement est passé de 45 bennes à ordures à 20. La même année, une autre stagiaire de l’INSA de Strasbourg a aidé la maison d’arrêt à passer au tri-sélectif en détention. Désormais les bouteilles en plastique, les papiers et les cartons sont valorisés, le pain et les repas refusés par les personnes détenues sont récupérés par une société qui les transforme en méthane qui est utilisé pour le chauffage.

 Le Prix Antigaspi 2014, catégorie « Collectivités » a été remis par Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, aux personnels de la maison d’arrêt de Strasbourg pour leur projet "Gaspillage alimentaire en prison ; réduisons là aussi nos déchets".

Le 22 mai 2015, Alain Reymond, directeur de la maison d’arrêt de Strasbourg a signé la charte «tous unis pour plus de biodiversité» à la communauté urbaine de Strasbourg (CUS) qui encadre l’utilisation des produits phytosanitaires et favorise les comportements écologiques en détention. Depuis 2008, la maison d’arrêt mène des actions afin de protéger l’environnement. « En tant que service public, cela nous paraissait normal de contribuer à l’effort collectif engagé par la commune. Nous avons donc arrêté d’utiliser des produits phytosanitaires (désherbant et engrais). Cela nous a permis de réduire nos coûts et d’améliorer les conditions de travail des personnels » confie le directeur. Dans le cadre de l’European Week for Waste Reduction (la semaine européenne des réductions des déchets), la maison d’arrêt de Strasbourg a remporté le 27 mai 2015 le titre européen pour son expérimentation sur le tri des déchets.

D’autres projets autour du développement durable sont envisagés: faire des mini-jardins où les personnes détenues pourront faire pousser des fruits et des légumes, remplacer le chauffage au gaz par le chauffage urbain, lutter contre le gaspillage alimentaire en détention en diminuant par exemple la quantité de pain distribué, mettre en place un atelier de tri-sélectif en interne afin de revendre les déchets. Un film sur le tri-sélectif en détention est d’ailleurs en cours de réalisation.

Depuis 2014, au centre de détention de Villenauxe-la-Grande, un rucher composé de 10 ruches est entretenu par les personnes détenues. Elles ont récolté une vingtaine de kilos de miel. Ce projet a été mis en place grâce au travail du RLE, de Sodexo, de l’établissement et de l’association socioculturelle des personnes détenues.

Autre établissement à s’être illustré en matière de développement durable : le centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin qui a pris une initiative originale en mars 2015 en confiant l’entretien des ses espaces verts à une nouvelle équipe technique de 15 moutons, 1 chèvre et 1 bouc. Les enfants des détenus qui passent par l’accueil des familles peuvent assister à la tonte.

 

Ruche du Centre de détention de Mauzac 2014 © DAP

Centre de détention d'Uzerche où l'on apprend à cultiver- © DAP

Maison centrale d’ARLES, le poulailler

Maison centrale d’ARLES, le poulailler - © DAP

mouton du CP DE NANTES

Mouton du CP de Nantes- © DAP

CP de Meaux-Chauconin

Mouton au CP de Meaux-Chauconin- © DAP

CP de Meaux-Chauconin

Moutons au CP de Meaux-Chauconin - © DAP

Entre le gymnase et les bâtiments de détention, Fleury-Mérogis et la biodiversité

Entre le gymnase et les bâtiments de détention, Fleury-Mérogis et la biodiversité - © DAP

CD OERMINGEN… On fait du compost

CD OERMINGEN… On fait du compost - © DAP

CD OERMINGEN… On fait pousser des fleurs et on construit une serre

CD OERMINGEN…On fait pousser des fleurs et on construit une serre - © DAP

DISP de TOULOUSE :  Recensement 2015 jardins/animaux dans l'Etablissement Pénitentiaire

DISP de TOULOUSE : Recensement 2015 jardins/animaux dans l'Etablissement Pénitentiaire - © DAP

Maison d'Arrêt de SAINT-PIERRE à la REUNION, l’environnement est au vert.

Maison d'Arrêt de SAINT-PIERRE à la REUNION, l’environnement est au vert - © DAP

Maison d'Arrêt de SAINT-PIERRE à la REUNION, l’environnement est au vert

Maison d'Arrêt de SAINT-PIERRE à la REUNION, l’environnement est au vert - © DAP

Fleurs à la Maison d'arrêt pour les hommes de Fleury-Mérogis

Fleurs à la Maison d'arrêt pour les hommes de Fleury-Mérogis - © DAP

Centre de Détention de MONTMEDY, D’abord les semis,...

Centre de Détention de MONTMEDY, D’abord les semis,... - © DAP

Centre de Détention de MONTMEDY, ... puis les fleurs

Centre de Détention de MONTMEDY, ... puis les fleurs - © DAP

Centre de Détention de MONTMEDY

Centre de Détention de MONTMEDY - © DAP

Maison d'arrêt des femmes de STRASBOURG

Maison d'arrêt des femmes de STRASBOURG - © DAP

Ruche à la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis

Ruche à la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis - © DAP

Formation en apiculture au Centre de détention de MAUZAC

Formation en apiculture au Centre de détention de MAUZAC - © DAP

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |