Ministère de la Justice
 
 

23 octobre 2013

Incollables sur la Justice !

Des élèves du lycée d’excellence de Douai ont reconstitué et filmé une procédure d’Assises

C’est l’histoire d’un prof un peu fou qui rêvait d’ouvrir de nouveaux horizons à ses élèves. Prêt à faire le siège du bureau du proviseur pour qu’il dise oui au projet, il a finalement réussi à emmener dans l’aventure toute l’équipe pédagogique de son internat d’excellence, mais aussi le tribunal de grande Instance, le laboratoire de police scientifique, la Cour d’appel, la police judiciaire et le barreau de Douai…

Incollables sur la Justice !« Au début, on voit la justice comme dans les séries américaines. On résout l’enquête et la personne va en prison… » Amandine, élève au lycée d’excellence de Douai, a vu son image de la justice transformée par une année scolaire pas comme les autres. Pendant 10 mois, avec tous ses camarades de seconde, elle a pu assister à un procès d’assises, simuler le rôle de juré, rencontrer des magistrats, avocats, officiers de police judiciaires, médecins légistes… Toute une plongée dans l’univers judiciaire pour finalement rédiger un scénario, des dialogues et tourner un film reconstituant fidèlement une procédure d’assises.« Rien ne correspondait à ce qu’on imaginait » explique Sofiane, lui aussi dans la classe concernée. « C’est beaucoup plus complexe que ce qu’on voit à la télé. Tout est étudié en détails. » Les élèves parlent désormais avec aisance d’intime conviction, d’avocat général ou d’instruction. D’un point de vue pédagogique, c’est aussi un succès : « On voyait que les adultes comptaient sur nous et nous faisait confiance, ça nous a responsabilisé » explique Jean-Baptiste, encore impressionné d’avoir dirigé des professionnels de la Justice pour le tournage du film.

« On a beau avoir beaucoup d’idées et tous les soutiens, si les élèves ne suivent pas, le projet n’a aucune raison d’être. Ils sont allés plus loin que ce que j’imaginais » explique Damien Langlet, le professeur à l’initiative du projet. De son côté, Dominique Lottin, première présidente de la Cour d’appel de Douai s’est dit, elle aussi, très satisfaite : « les élèves ont compris que notre métier est fait avant tout d’humanité, d’écoute et de respect du justiciable, même lorsqu’il est l’auteur d’un crime odieux et inacceptable. Ils ont saisi que l’on ne juge pas des faits mais l’homme qui a commis ces faits... » Dominique Lottin a souligné la « très grande qualité » du film produit et annoncé qu’il servirait pour former les jurés de sa juridiction. Elle s’est d’ores et déjà engagée à poursuivre la collaboration avec le lycée d’excellence pour la célébration du tricentenaire du Parlement de Flandres.

 

 

D’excellents élèves

Le lycée d’excellence de Douai est un internat qui, comme 44 autres établissements en France, accueille des élèves méritants issus de milieux défavorisés, pour leur donner toutes les chances de la réussite. Les classes n’excèdent pas les 22 élèves et les professeurs sont triés sur le volet.

 

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |