26 août 2022

Tatutu de Papeari

Centre de détention

Sommaire

Le centre de détention de Tatutu de Papeari

 

Inauguré le 20 mars 2017 par le Garde des Sceaux, ministre de la justice, le centre de détention de Tatutu de Papeari a accueilli ses premières personnes détenues en mai 2017. Niché sur un site de 10,58 ha, situé entre l’anse Topi et l’anse Tatutu, ses bâtiments sont déployés sur une surface de 24000 m² et offrent une capacité de 410 places en cellules individuelles de 10,5 m² prévues pour des condamnés hommes majeurs

La construction du centre de détention de Tatutu de Papeari avait pour objectif de répondre aux objectifs d’une offre de conditions de détention dignes, de lutte contre la récidive, de réinsertion des personnes détenues, d’amélioration des conditions de travail de ses personnels et d’intégration dans l’environnement et l’économie locale.

Cette construction intègre également, outre les équipements logistiques nécessaires à son fonctionnement tels que cuisine centrale, buanderie, magasins et autres, des ateliers de production et de formation, des espaces dédiés à l’accueil des familles, un pôle d’insertion (locaux scolaires, bibliothèque, espaces culturels, terrains de sport) une unité sanitaire dont les personnels sont détachés par convention avec le centre hospitalier de la Polynésie Française et une zone maraîchère. (Fa’a’apu)

L’établissement offre également un cadre de travail fonctionnel et assure aux personnels un important niveau de sécurité. Il prévoit notamment des locaux de formation, salle de sport, locaux de restauration et hébergement de passage.

Le centre de détention Tatutu de Papeari innove également dans la prise en charge des publics incarcérés, par la mise en œuvre, pour la première fois en Polynésie Française, d’un module de respect..

crédit photo : Tatutu de Papeari

 

Adresse postale

BP 7704

98719 TARAVAO

Téléphone

Standard : 00.689.40.86.33.00 / Parloir : 00.689.40.86.33.63

Capacité d'accueil

Capacité d'accueil : 410 places
Catégories :
- quartier de détention hommes majeurs (390 places),
- quartier d'accueil des arrivants (20 places). Dont 1 CproU cellule de protection d'urgence
Labellisations des quartiers arrivant, isolement et disciplinaire obtenues le 22/03/2019 jusqu'au 22/03/2022 inclus de DEKRA Certification SAS.

 

 

Retour au sommaire



crédit photo DAP

Visiter une personne détenue 

Rappel : un permis de visite doit être demandé au chef d’établissement (si la personne détenue est condamnée définitivement) ou au juge chargé du dossier (si la personne détenue est prévenue). Pour en savoir plus cliquer ici.

 




Parloirs

Téléphone : 40 86 33 63 (pendant les créneaux d'ouverture uniquement).

La fréquence des visites que peut recevoir une personne détenue condamnée est de deux fois par semaine.

La prise de rendez-vous s’effectue par téléphone au : 40 86 33 63 du lundi au vendredi : de 7h00 à 11h00 et de 13h00 à 16h00 ou sur place aux heures ouvrables.

Les parloirs se déroulent aux jours et horaires suivants : du lundi au samedi, y compris les jours fériés de 7h30 à 8h45, de 9h15 à 10h30 la matinée et de 13h00 à 14h15, 14h45 à 16h00 l’après-midi (créneaux en alternance entre les deux bâtiments CDE et CDO).


Parloirs avocats

Le parloir avocat est ouvert tous les jours aux horaires suivants : du lundi au vendredi de 7h30 à 10h30 et de 12h30 à 16h30. Samedi, dimanche et jour férié de 7h30 à 10h30.

Retour au sommaire

Accueil des familles en attente de parloir

Une maison d’accueil des familles est ouverte aux jours et heures ouvrables en attendant leurs visites aux parloirs.

 

Unités de vie familiale (UVF) / parloirs familiaux

Les UVF sont accessibles aux personnes titulaires d’un permis de visite valide. Une demande doit être formulée par écrit à la fois par la personne détenue et par les personnes souhaitant la visiter.

 

L’accès à l’UVF est possible du lundi au samedi et, est limité au nombre de couchage disponible dans chaque UVF. Sa durée est laissée à l’appréciation de la Commission Pluridisciplinaire Unique et varie progressivement de 6h, 24h à 48h. La décision d’octroi, d’ajournement ou de refus est prise par le Chef de l’établissement ou son représentant lors de la CPU UVF. Elle se fonde sur les éléments recueillis pendant l’instruction de la demande.

 

L’établissement dispose de 3 salons familiaux, de deux UVF pour 2 personnes « dont la personne détenue » + 1 enfant de moins de 3 ans et d’un UVF pour 4 personnes « dont la personne détenue » + 1 enfant de moins de 3 ans.

crédit photo



Ressorts




Cour d’appel et TPI
  • Cour d’appel de Papeete  
  • Tribunal de Première Instance de Papeete

Direction de rattachement : Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de l’Outre-Mer à Ivry sur Seine

SPIP de rattachement  : service pénitentiaire d’insertion et de probation de Polynésie Française

Antenne SPIP milieu fermé de Papeari.


 



 

 

crédit photo DAP


Activités proposées aux personnes détenues






- Travail proposé aux personnes détenues

 

 Effectif employéSurfaces d'atelier

Service Général (SG)

 

108

166m2

 

N/DN/D116 m² (atelier polyvalent) actuellement utilisé par le service technique et VINCI et par la formation menuiserie.

Le service général emploie par ailleurs 100 personnes détenues en moyenne.

 

- Formation professionnelle proposée

 

  Places Diplôme Durée Rémunérée
Préformation Menuiserie 10 Attestation 1275h (12 mois) Oui
Préformation agricole 12 Attestation 480h (4 mois) Oui
Initiation à la création et gestion d’entreprise 12 Attestation 25h (10 jours) Non
Initiation à l’apiculture 10 Attestation 48h (5 semaines) Non
Préformation cuisine ponctuellement 10 Attestation 330h (13 semaines) Oui

 

- Enseignement
  • Cours contre l'illettrisme (DAF)
  • Remise à niveau 1er degré et 2nd degré
  • Préparation diplômante au certificat de formation générale (CFG) et au diplôme national du brevet série professionnelle
  • Préparation au B2I (informatique). Programme Word, Excel…
  • Cours Numérique (mise en forme CV, Projet de sortie, courriers divers)
  • Modules divers selon la demande/besoin PPSMJ et sur courte période


-Activités culturelles

- Installations  :

  • 1 Bibliothèque d’une capacité d’accueil de 15 personnes détenues (hors mesures sanitaires)
  • 1 Salle de spectacle avec régie d’une capacité d’accueil de 60 personnes (hors mesures sanitaires)
  • 3 salles d’activité
  • 4 salles de classe
  • 1 salle informatique (7 postes)
  • 1 salle de cultes
  • ØLe canal vidéo interne implanté dans un local dédié ; un auxiliaire y est classé à plein temps.

- Partenaires associatifs culturels

- Ateliers réguliers : Yoga, Solfège, culture Ma’ohi, Comédie musicale, Art thérapie, Arts plastiques

- Manifestations récurrentes

 

- Activités sportives

Installations :

  • Un Gymnase multisports couvert
  • Un terrain de football non couvert
  • Trois salles en cours d’aménagement pour accueillir de nouvelles activités et diversifier l’offre sportive

 

Activités proposées :

  • Football, futsal, volley-ball, basket-ball, cross fit, badminton, tennis de table

Partenariat  :

  • Fédération tahitienne de vaa
  • Fédération tahitienne d’athlétisme
  • Fédération tahitienne des sports traditionnels
  • Association Fero Taure’a

Manifestations régulières/récurrentes

  • Tournoi de futsal, volley-ball, tennis de table
  • Compétition de cross fit
  • Les sports traditionnels Tuaro Maohi

Les jeux inter-villes

Retour au sommaire



dzs
Point d’accès au droit

oui 

Retour au sommaire





crédit photo DAP
Santé :

L'établissement dispose d’une unité sanitaire (US) composée d’une équipe pluridisciplinaire de professionnels de santé dépendants du Centre Hospitalier de Polynésie Française (CHPF). Ces soins sont facturés à l’établissement car la Polynésie est autonome sur le plan sanitaire.

Les soins somatiques et psychiatriques aux personnes détenues sont assurés par l’US.

Les consultations d’urgence et les hospitalisations de courte durée se déroulent au CHPF situé à Pirae.

Les hospitalisations programmées de plus de 48 heures sont prises en charge à l’unité hospitalière sécurisée du CHPF. 

Les hospitalisations psychiatriques sont prises en charge par le département de psychiatrie du CHPF. Des spécificités locales existent concernant les admissions en hospitalisation d’office.

Des actions de prévention et d’éducation à la santé sont menées quotidiennement par le personnel de l’US, au cas par cas, selon les besoins exprimés par les personnes détenues.

Retour au sommaire

 


 

Retour à la carte de la mission Outre-mer

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Charte Point-Justice | Répertoire des informations publiques | Accessibilité : non conforme |