Ministère de la Justice
 
 

28 janvier 2014

Bien parler pour réussir

Concours d’éloquence de lycéens au tribunal

Depuis près de 10 ans, chaque année, des lycéens vendéens participent à un concours d’expression orale. L’évènement est organisé par les sections départementales de l’Ordre de la Légion d’honneur et des Palmes académiques. Cette année, c’est le tribunal de grande instance (TGI) de La Roche-sur-Yon qui accueille la finale. Rencontre avec Hervé Lollic, membre du jury et procureur de la République au sein de ce TGI.

Pourquoi un tribunal s’intéresse-t-il à un concours d’expression orale lycéen ?

Cette année, le sujet du concours est le respect. Nous sommes sur une thématique d’accès à la citoyenneté, au droit. L’an dernier, c’était un peu plus patriotique, les candidats devaient s’exprimer sur la fameuse phrase de Kennedy : « Ne demandez pas à votre pays ce qu’il peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Le procureur du TGI participe toujours au jury, mais là, il nous semblait intéressant d’accueillir l’évènement en nos murs. Travailler sur le thème du respect, s’exprimer sur celui-ci dans une enceinte de justice, ça me parait idéal. On souhaite aussi renforcer nos liens avec l’Education nationale, tant en ce qui concerne le lien institutionnel (signalement, enfants en danger ou en infraction) qu’en matière d’accès au droit des mineurs et de formation aux valeurs fondamentales.

 

Un concours d’éloquence intéresse-t-il encore les jeunes aujourd’hui ?

Ca peut paraitre désuet, c’est quelque chose qui n’est plus très courant… Mais je dois dire que pour avoir participé aux épreuves de l’an dernier, c’est vraiment intéressant. Les jeunes s’investissent, travaillent beaucoup. Ils y mettent du cœur, sur la forme et, surtout, sur le fond. L’an dernier, on a vraiment été bluffés par certains candidats. Et puis, « Bien parler pour réussir », le fait de s’exprimer en public, c’est vrai que pour un procureur, c’est un exercice assez séduisant !

 

La maîtrise de l’expression orale est clairement utile à n’importe quel citoyen. D’un point de vue plus orienté vers la justice, qu’est-ce que cela apporte ?

Savoir s’exprimer, ça permet, surtout, de résoudre les conflits. C'est prégnant dans les affaires de violences : la violence parle lorsque les mots ont trouvé leurs limites. Quand on n’est pas capable de s’expliquer parce qu’on n’y arrive pas, qu’on n’a pas appris, que l’émotion est trop grande, quand l’autre n’est pas capable d’entendre… Malheureusement, dans ces cas, très souvent, cela dégénère en violence.

S’exercer à argumenter, à construire un raisonnement, à écouter des objections, sont les meilleurs outils contre la violence. D’ailleurs, durant le concours, à l’issue de la présentation sur le thème imposé, il y a un échange avec le jury. La réactivité aux questions, la précision de l’argument, du contre-argument sont très intéressantes à analyser et sont prises en compte pour déterminer le vainqueur.

 

Un conseil aux candidats pour la finale ?

Se préparer, et surtout être soi-même ! Lorsqu’on s’exprime oralement, il faut le faire avec sa personnalité et ses convictions : c’est comme ça qu’on arrive à persuader l’autre. Quand on est authentique, on est convaincant.

 

Bientôt la finale !

Depuis septembre, en Vendée, des élèves de terminale préparent le concours avec leurs professeurs. Le 22 janvier, c’était la demi-finale à Fontenay-le-Comte, la Roche-sur-Yon et aux Sables-d’Olonne. Chaque ville a désigné 2 gagnants, un en filière générale, un en filière professionnelle. Les 6 lycéens se retrouveront le 5 février prochain pour s’exprimer autour de la thématique du respect durant la finale.

 

 
 
  

 Vidéos

  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
    L'habilitation familiale, nouveau dispositif de protection des majeurs vulnérables
  • Les espaces de rencontres parents-enfants
    Les espaces de rencontres parents-enfants
  • Signature de la charte nationale de l'accès au droit
    Signature de la charte nationale de l'accès au droit
  • Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
    Prestation de serment des auditeurs de justice de la promotion 2017
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • La réforme des droits des contrats / Animation
    La réforme des droits des contrats / Animation
  • Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
    Défilé du 14 juillet : accueil des personnels pénitentiaires à la Chancellerie
  • Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Jean-Jacques Urvoas assiste à la répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
    Témoignage d'Oksana Bakaeva Zhuk, élève lieutenant pénitentiaire qui défilera le 14 juillet
  • Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
    Personnels pénitentaires : Répétition du défilé du 14 juillet à Satory
  • Le ministère de la Justice
    Le ministère de la Justice
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • L'organisation de la justice
    L'organisation de la justice
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
    Le droit d'en parler : un nouveau cas de responsabilité sans faute de l'Etat
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |