Ministère de la Justice
 
 

11 janvier 2016

Réunion annuelle des magistrats de liaison

La ministre de la Justice a ouvert le 11 janvier les travaux de la réunion annuelle des magistrats de liaison, en présentant aux participants ses vœux de succès et en soulignant l'importance de leur rôle au service de l'institution judiciaire et de l'administration centrale.

La France est le premier pays à avoir instauré la fonction de magistrat de liaison en 1992. Le nombre de magistrats de ce réseau s'est depuis élargi pour en compter aujourd'hui 17, couvrant 36 pays et constituant le réseau de ce type le plus étendu au monde. Son objectif est de répondre au mieux aux besoins du ministère de la Justice, en accord avec le ministère des Affaires étrangères et du développement international, pour coordonner l'action des Etats notamment en matière d'entraide judiciaire, de coopération technique ou pour lutter contre les menaces transversales.

La réunion annuelle se prolongera toute la semaine par la rencontre notamment avec les responsables du ministère de la justice et du quai d'Orsay, ainsi qu'avec le Parquet général et le Parquet de Paris. Une rencontre est prévue au Sénat  afin d'évoquer les problématiques liées à l'entraide pénale et au djihadisme. La dernière journée sera organisée, en partenariat avec l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) à l'Ecole militaire, afin d'aborder les questions liées à la lutte contre le terrorisme.

Ouverture des travaux de la réunion annuelle des magistrats de liaison par Christiane Taubira

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |