Ministère de la Justice
 
 

10 novembre 2020

Eric Dupond-Moretti soutient les éducateurs et les éducatrices

Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, est allé à la rencontre des professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse de Savigny-sur-Orge (91), le 9 novembre 2020. L’occasion de soutenir dans le contexte de crise sanitaire la mobilisation des agents auprès des mineurs.

Le 9 novembre 2020, Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, a visité le centre éducatif fermé (CEF) de Savigny-sur-Orge (91), afin de s’assurer de la bonne mise en œuvre du protocole sanitaire instauré pour assurer la continuité de la prise en charge éducative des jeunes.

« Vous êtes des passionnés »

Le ministre de la Justice a pu constater le maintien des actions conduites dans le respect des mesures sanitaires : enseignement scolaire, atelier d’orientation professionnel, stages et actions d’insertion.

« La justice est une fonction essentielle qu’on doit continuer à assurer pour faire en sorte que les jeunes retrouvent le droit chemin, a rappelé le ministre. Tout le monde a répondu présent et la justice poursuit son travail pour que les mineurs continuent à recevoir ce dont ils ont besoin ». Le garde des Sceaux a salué à plusieurs reprises l’engagement des professionnels. « Vous travaillez avec le cœur, vous êtes tous des passionnés. Je vous remercie pour ce que vous faites. Merci d’assurer la continuité du service public. »

« Vous avez de la chance »

Tout au long de la visite, Eric Dupond-Moretti s’est également entretenu avec les jeunes pour évoquer le contexte particulier de la crise sanitaire et la mobilisation des éducateurs et éducatrices de la PJJ à leurs côtés. « Ces professionnels autour de vous se battent pour vous éviter d’aller en prison. Ces ateliers d’insertion sont un tremplin et une chance pour vous. »

Les mineurs continuent de bénéficier d’une préparation aux diplômes scolaires grâce à la présence de professeurs de l’éducation nationale au sein du CEF et tous les ateliers d’insertion sont maintenus. Le garde des Sceaux s’est adressé aux jeunes : « Profitez d’être ici pour vous remettre sur les rails et faire quelque chose de bien de votre vie. Vous avez de la chance, Vous êtes en train de préparer votre avenir ».

À proximité du CEF, six jeunes suivent actuellement un stage de formation civique animé par le service de milieu ouvert de Corbeil-Essonne. Réunis autour de l’exposition « 13-18 Questions de justice », ils ont échangé avec le ministre sur la définition de la loi. « La loi, ce n’est pas que l’ordre. C’est aussi la défense de la liberté de chacun et le droit à l’expression, a expliqué le ministre. Si vous avez compris ce que c’est que la loi, c’est que vous avez compris la vie en société. »

La visite s’est achevée par un échange avec les jeunes stagiaires en formation au restaurant d’application « Form’à la carte », où ils se préparent aux métiers de l’hôtellerie. Dans ce contexte de crise sanitaire, ils y confectionnent notamment des sablés pour les personnels du groupe hospitalier de Longjumeau en témoignage de leur solidarité aux soignants.

 

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies | Accessibilité : non conforme |