Ministère de la Justice
 
 

04 janvier 2019

L’égalité femmes/hommes : une priorité réaffirmée de la Ministre

Avec la haute fonctionnaire, le point détaillé sur les projets et engagements pour 2019

Hasard du calendrier ? Prometteuse coïncidence ?

Le 2 janvier, un important institut de sondage révèlait que l’égalité femmes/hommes était l’un des deux premiers secteurs -avec la recherche et l’innovation- suscitant le plus grand optimisme des Français*.

Le même jour, Nicole Belloubet conviait Isabelle Rome à lui présenter les différents termes de son bilan, après six mois de fonction. Ensemble , elles traçaient les pistes de travail et d’action à diligenter courant 2019.


Elles sont nombreuses et reprennent les deux axes de la mission de la haute fonctionnaire :

- assurer une égalité plus effective entre les femmes et les hommes au sein du ministère, en aidant les femmes à accéder aux postes de responsabilité, en veillant à féminiser les titres, grades et fonctions et à lutter contre les stéréotypes, en améliorant l’équilibre vie professionnelle/ vie personnelle et en réfléchissant à la manière de réintroduire de la mixité dans les métiers de la justice

- coordonner la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental de lutte contre les violences faites aux femmes, au sein du ministère de la justice

Le second semestre de 2018 – le premier pour l’exercice des missions de la haute fonctionnaire- fut celui de la circulaire sur la féminisation des titres signée par la Garde des Sceaux, de l’installation du premier comité égalité femmes/hommes à la chancellerie, .. Il fut aussi celui des premiers déplacements de la haute fonctionnaire au sein des cours, juridictions, et des services déconcentrés de l’AP et de la PJJ et marqua notamment le début du « recueil vivant de bonnes pratiques », mis en ligne sur intranet.

Un partenariat avec l’ENM a également été noué et des travaux lancés en matière de formation dans le domaine de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Isabelle Rome s’est investie aussi auprès des notaires- adoption d’une motion égalité F/H lors de l’AG du CSN- des huissiers- lancement de l’opération 5000 actes gratuits par l’association des femmes huissiers de justice- et des avocats, par l’organisation de la projection-débat, au Louxor, du film « Moi Nojoom, 10 ans divorcée » sur la thématique des mariages forcés. Elle entretient un échange régulier avec l’association Femmes de justice.

Au cours des trois prochains mois, paraîtra le baromètre de l’égalité femmes/hommes du ministère de la justice. Un colloque à la cour de cassation sera organisé le 11 mars, traitant pour la première fois du sujet «  femmes, droit et justice ». Sera aussi lancée une action visant à la signature d’une charte égalité femmes/hommes par les cours, juridictions, administrations centrales et services déconcentrés.

Un programme résolument volontariste !

 

* Harris interactive, enquête réalisée en ligne du 27 au 28 décembre 2018. Baromètre Bilan et perspective. Vague 10.

 

Crédits photo : MJ/DR

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |