Ministère de la Justice
 
 

30 août 2019

Déplacement de Nicole Belloubet au TGI de Melun

La transformation numérique de la Justice au cœur de la visite de la garde des Sceaux

La ministre de la Justice Nicole Belloubet s’est rendue le 27 août 2019 au tribunal de grande instance de Melun pour lancer officiellement le nouveau service du portail du justiciable permettant à tout citoyen de suivre en ligne son affaire au civil sur le site internet justice.fr. La visite a également permis de faire le point sur la généralisation de la communication électronique avec les avocats en matière de contentieux de première instance puis s’est conclue par un temps d’échanges avec les agents du Service d’accueil unique du justiciable (SAUJ).

Déplacement au TGI de Melun de Nicole BELLOUBET« J’ai souhaité que la transformation numérique soit le premier des cinq chantiers que nous conduisons dans le cadre de la réforme de la Justice parce qu’il me semble que le numérique facilite à la fois le travail des professionnels et l’accès à la Justice pour les justiciables » a rappelé en préambule Nicole Belloubet lors de la table ronde organisée dans la salle des assises du tribunal de grande instance de Melun. « Nous avons ainsi souhaité, dans le cadre de la loi de programmation pour la Justice, réaliser un investissement conséquent en terme financier qui se traduit par une sécurisation des ressources financières et des recrutements en personnels ». Ce déplacement en Seine-et-Marne a permis de lancer officiellement le portail du justiciable qui donne la possibilité depuis mai 2019 à tout citoyen de suivre en ligne son affaire au civil sur le site internet justice.fr. Grâce à ce nouveau service, le justiciable ayant accepté la dématérialisation peut désormais consulter l’avancement de son ou ses affaire(s) civile(s) en ligne : convocations, avis, récépissés, dates d’audience.

 La nécessité de l’accompagnement

La généralisation de la communication électronique avec les avocats a également été présentée. Elle sera effective à partir de septembre prochain dans les procédures avec représentation obligatoire et rendue possible par l’adaptation des capacités techniques.

Soulignant que « les transformations numériques ne doivent pas créer ou augmenter la fracture numérique », la ministre a souhaité que soit ensuite abordée la question des dispositifs mis en place pour accompagner ces évolutions. Cette visite de terrain s’est achevée par la visite du Service d’accueil unique du justiciable (SAUJ) et des box dans lesquels les associations proposent aux justiciables des permanences (aide juridictionnelle, permanences d’avocats, bureau d’aide aux victimes...). L’occasion pour la garde des Sceaux de s’entretenir longuement avec les agents du SAUJ et les bénévoles associatifs, des maillons essentiels pour éviter la fracture numérique.

Déplacement de Nicole Belloubet au TGI de MELUNDéplacement de Nicole Belloubet au TGI de MELUNDéplacement de Nicole Belloubet au TGI de MELUNDéplacement de Nicole Belloubet au TGI de MELUN

©DICOM/MJ

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |