Ministère de la Justice
 

 

15 novembre 2013

Christiane Taubira au centre pénitentiaire Sud Francilien (CPSF)

Exposition « Le Voyage » sur le thème de la découverte de l’art en prison

La garde des sceaux s’est rendue au CPSF de Réau pour visiter l’exposition éphémère et échanger avec les détenus commissaires de l’exposition, les membres de la Réunion des musées nationaux et les personnels qui ont suivi le projet.

.Christiane Taubira, Garde des sceaux, ministre de la Justice a visité l’exposition organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, le Centre Pénitentiaire Sud-Francilien. Elle a souligné cette «  très belle opération » qui prouve « à quel point la coopération entre le ministère de la culture et le ministère de la Justice  est féconde, fertile et prometteuse ».

Faire venir des œuvres d’art dans l’enceinte de la prison pour une exposition éphémère est un projet qui a nécessité beaucoup de temps et d’implication. La Garde des sceaux a tenu à saluer le travail de collaboration de tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce projet qui souhaite donner une meilleure image du milieu carcéral. La ministre a rappelé que « dans ce lieu clos, dans cet univers carcéral, il est important d’apporter la culture parce que la culture est notre patrimoine commun et que nous devons savoir la partager, la mettre à disposition y compris des publics empêchés ».».

L’exposition « Le Voyage » explore quatre continents avec un type de voyage différent pour chacun : voyage et récit littéraire pour l’Asie centrale, voyage mythique pour l’Océanie, voyage d’exploration scientifique pour l’Amérique latine et voyage inversé avec la vision de l’Afrique à Paris. La ministre a souligné la qualité de cette exposition qui se lit notamment dans le choix du thème, des pièces, de la scénographie et dans la façon dont ont été symbolisés les continents.  « On se rend compte de la qualité du travail qui a été fourni pendant un an [...] il y a là quelque chose d’exceptionnel, une véritable prouesse ». 

Le CPSF de Réau a commencé à accueillir des détenus dés le 25 octobre 2011. Il comporte 798 places : 420 places au quartier de détention hommes, 90 places au quartier de détention femmes, 30 places au quartier d’accueil arrivants, 50 places au centre national d’évaluation et 180 places à l’unité d’accueil et de transfèrement.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |