Ministère de la Justice
 
 

12 février 2016

Visite du tribunal de grande instance de Chartres

Des moyens supplémentaires pour les services judiciaires

Pour son premier déplacement en juridiction, Jean-Jacques Urvoas s'est rendu à Chartres, vendredi 12 février 2016. L’occasion de rencontrer les personnels du tribunal de grande instance (TGI) de la ville et d'annoncer un redeploiement de crédits pour soutenir les juridictions.

Après avoir visité les différents services du tribunal de grande instance et rencontré ses personnels, le garde des Sceaux a souhaité s’entretenir avec le bâtonnier chartrain, Me Alain Pierrat.

En fin de matinée, le ministre de la Justice a consacré un moment à la directrice de l’administration régionale judiciaire, aux chefs de cour et de juridiction, au directeur de greffe du TGI avant d’échanger avec différents juges (application des peines, enfants, instance) représentants l’activité judiciaire de Chartres.

La visite de Jean-Jacques Urvoas s’est terminée par un moment convivial durant lequel les magistrats et fonctionnaires ont pu échanger simplement et directement avec le ministre notamment au sujet des moyens mis à disposition pour le fonctionnement de la Justice dans cette juridiction spécifiquement.

Le garde des Sceaux a souligné la « situation paradoxale » que connaissent les services judiciaires : « nos juridictions sont en surchauffe, asphyxiées par les contentieux de masse et noyées par l’augmentation régulières des tâches confiées aux magistrats. Et dans le même temps, le taux de vacance de poste de magistrats n’a jamais été aussi important ». Face à ce constat, il a tenu à rassurer les magistrats et fonctionnaires en annonçant que la Chancellerie disposait d’une enveloppe supplémentaire de 14 millions d’euros, venant s’ajouter au budget pour 2016 de 8,043 milliards d’euros.

Ce budget global renforcé permet le recrutement massif de personnels à travers tout le territoire. En 2016, ce sont donc 366 élèves magistrats et 800 directeurs de greffe et greffiers qui seront formés. Et sur les deux années à venir, 150 secrétaires et adjoints administratifs et 300 assistants juridictionnels seront recrutés.

Rappelant son "engagement total" pour soutenir les juridictions, le garde des Sceaux a conclu : « Merci à vous tous pour votre dévouement au service de la justice du quotidien. Ensemble, je souhaite que nous lancions un mouvement de simplification et d’investissements qui permettront d’assurer que la justice de demain soit efficace pour tous les citoyens ».

© MJ/Dicom

 

Lire le communiqué de presse

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |