Ministère de la Justice
 
 

16 juin 2016

Rencontres internationales des autorités anti-corruption

« Donner une véritable impulsion à la lutte contre la corruption »

Le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a conclu, le 16 juin 2016, les Rencontres internationales des autorités anti-corruption en soulignant que la lutte contre la corruption est un défi mondial. Ces rencontres, organisées au siège de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris du 14 au 16 juin et qui ont réuni près de 200 participants de 50 pays, ont permis de donner un nouvel élan à la lutte contre la corruption.

Rencontres internationales #AntiCorruption« La lutte contre la corruption est une exigence démocratique parce que la corruption affecte la confiance que chacun doit avoir dans le fonctionnement des institutions ». C'est par ses mots que le Président de la République François Hollande a ouvert l’événement le 14 juin 2016 (voir le programme des rencontres). Dans son discours, le chef de l'Etat a également tenu à rappeler que la corruption assèche les recettes financières des Etats et les prive donc des ressources pour mener à bien les politiques que les peuples attendent.

> Le discours vidéo du Président de la République

Lors de la clôture des rencontres internationales, le ministre de la Justice a pour sa part indiqué que la corruption « est inhérente à la nature humaine » et qu'elle dit quelque chose de l'état de santé d'une société. « La présence ou l'absence de probité, le degré avec lequel la droiture et la moralité se manifestent, constituent des indicateurs » a-t-il précisé avant d'ajouter : « la confiance publique, au sein d'une société, est même un marqueur de civilisation ».

> Lire le discours du garde des Sceaux

 

 

Les objectifs de l’événement étaient nombreux. Nous pouvons en citer au moins trois.

1. Le premier était d'offrir aux participants venus de régions et de cultures juridiques différentes un cadre de travail commun et d'échange.

2. Le deuxième était de permettre aux participants de partager les bonnes pratiques et de tisser des liens personnels afin de faire avancer la coopération judiciaire internationale.

3. Le troisième était de positionner la France à l'avant-garde de cette coopération judiciaire internationale comme l'a souligné, lors de sa conférence de presse, le Directeur des affaires criminelles et des grâces, Robert Gelli.

 

Interview sonore du Directeur des affaires criminelles et des grâces Robert Gelli : « La création du Procureur national financier et d'une chambre d'instruction dédiée au tribunal de grande instance de Paris vont accélérer les délais de jugement »

© Ministère de la Justice - SG - DICOM - Damien Arnaud

Création du Procureur national financier et de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, renforcement des sanctions, accélération des délais de jugement... la France a beaucoup œuvré ces dernières années afin de mieux lutter contre la corruption. Il paraît nécessaire d'aller encore plus loin. C'est pour cela que de nouvelles mesures sont prévues dans le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique actuellement en discussion au Parlement. Parmi ses dispositions, il y a notamment l'instauration d'une obligation de prévention contre les risques de corruption pesant sur certaines sociétés, l'extension de l'infraction de trafic d'influence à l'hypothèse où les faits impliqueraient un agent public étranger ou encore la création d'une Agence interministérielle disposant de pouvoirs d'investigation et de sanction. De nouveaux outils très utiles afin de mieux lutter contre la corruption.

 

Rencontres internationales #AntiCorruption 2016

 

14 juin 2016 : arrivée du président de la République François Hollande, accueilli par Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux

14 juin 2016 : le président de la République François Hollande se rend à la conférence d’ouverture

14 juin 2016 : le président de la République François Hollande se rend à la conférence d’ouverture

14 juin 2016 : Discours d'ouverture de François Hollande lors des Rencontres internationales des autorités anticorruption

14 juin 2016 : François Hollande s’exprime devant les 300 participants aux Rencontres

14 juin 2016 : Shaoling Yang, Directeur général du Groupe Banque mondiale prononce l’allocution d’accueil

Intervention de Gabriela Ramos, Conseillère spéciale du Secrétaire général de l’OCDE, Directrice de Cabinet et Sherpa

Session de travail, Robert Gelli entouré de Gabriela Ramos et Stephen Zimmerman

Session de travail, Robert Gelli entouré de Gabriela Ramos et Stephen Zimmerman

.

Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ministre de la Justice, assurera la conclusion de ces Rencontres…

.

50 nationalités différentes sont représentées à l’occasion de ces rencontres

.

Discours de clôture de Jeremy Wright, Procureur général pour l’Angleterre et le Pays de Galle

.

Discours de clôture de Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux

.

Fin des rencontres #AntiCorruption

Crédits photos : MJ/Dicom/Caroline Montagné

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |