Ministère de la Justice
 
 

24 février 2016

Prix Jean Carbonnier 2015

La 11ème cérémonie de remise du prix s’est tenue à la Chancellerie, sur l’invitation de Jean-Jacques Urvoas

Mercredi 24 février 2016, Marie-Xavière Catto a été récompensée du prix Jean Carbonnier pour sa thèse intitulée « Le principe d’indisponibilité du corps humain, les limites de l’usage économique du corps ».

La Mission de recherche Droit et Justice c’est :

Un groupement d’intérêt public créé, à l’initiative conjointe du ministère de la Justice et du Centre National de la Recherche Scientifique, par un arrêté du 11 février 1994. La Mission œuvre au développement d’une activité scientifique de recherche dans les domaines du droit et de la justice. En savoir plus

Le garde des Sceaux a assisté, « en observateur attentif », à la cérémonie où étaient présents la directrice de la Mission de recherche Droit et Justice, Sandrine Zientara-Logeay, le président du jury, Loïc Cadiet, les membres du jury et de la famille Carbonnier ainsi que les proches de la lauréate.

Le prix Jean Carbonnier a été créé à l’initiative de la Mission de recherche Droit et Justice afin de récompenser les premières recherches sur le droit et/ou la justice d’un(e) jeune docteur(e). Cette année, 47 auteurs ont candidaté en présentant leur thèse.

Après avoir sélectionné 8 études, puis 3, le jury a retenu « la recherche faramineuse » de 870 pages de Marie-Xavière Catto. Sa réflexion repose, selon le président du jury, sur « le basculement d’une conception privatiste vers une conception publiciste du corps humain, en termes de santé publique et de libertés fondamentales ». En effet, la lauréate a étudié durant 5 années autour d’un fait : le code de la santé publique doit arbitrer entre des intérêts publics et privés, moraux, économiques voire financiers.

La thèse propose, donc, de reconstruire le principe d’indisponibilité du corps humain dans le respect d’une autonomie individuelle. Ainsi, ce concept peut constituer un instrument utile à la limitation de l’usage économique du corps. « J’espérais trouver des moyens scientifiques et juridiques de protéger le corps humain du marché » a expliqué Marie-Xavière Catto.

La campagne de recueil des candidatures pour le prix Jean Carbonnier de la recherche sur le droit et la justice 2016 est lancée.

 

Remise du prix Carbonnier 2015 à la Chancellerie - Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux / Marie-Xavière Catto, lauréate du prix / Loïc Cadiet, président du Jury

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |