Ministère de la Justice
 
 

07 janvier 2016

La lutte contre la radicalisation demeure une priorité

« Le phénomène de radicalisation ne s’opère pas, majoritairement, dans nos milieux carcéraux mais dans la société. »

Ce jeudi 7 janvier 2016, la ministre de la Justice a inauguré « une journée inédite » ; la journée de cohésion des personnels affectés en unités dédiées dans les établissements pénitentiaires. Les unités dédiées, en cours d’expérimentation à Fresnes, séparent les personnes détenues radicalisées ou en processus de radicalisation des autres détenus mais aussi d’entre eux.

Cette journée de réflexion est l’occasion de revenir sur les actions mises en place pour la lutte contre la radicalisation en milieu carcéral mais aussi dans la société où « les défis sont complexes notamment face à la puissance d’internet », selon la garde des Sceaux qui, depuis 2013 rappelle que « l’essentiel de la radicalisation ne se fait pas en prison »

« En 2013, il y avait 18 000 victimes du terrorisme dans le monde. En 2015, on en compte plus de 32 000. Nous combattons ce phénomène mondial, à notre échelle. »

En savoir plus sur l'action du ministère de la Justice contre le terrorisme

 

Ouverture par Christiane Taubira de la Journée de cohésion des personnels affectés en unités dédiées - Ministère de la Justice, Paris 19 - © MJ/Dicom/Caroline Montagné

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |