Ministère de la Justice
 
 

24 janvier 2014

Vœux aux personnalités de la Justice et à la presse

Le 24 janvier 2014, Christiane Taubira, Garde des sceaux, ministre de la justice a adressé ses vœux « à tous ceux qui œuvrent au quotidien pour la Justice ». La ministre a rappelé que la Justice est une priorité nationale pour le gouvernement.

Crédits photo : C. Montagné« La Justice c’est vous, des femmes et des hommes qui avez choisi de mettre vos compétences, votre expérience, votre créativité, c’est-à-dire votre temps, votre énergie, votre force au service de l’œuvre de Justice » a déclaré Christiane Taubira avant de remercier celles et ceux qui y travaillent au quotidien.

La Justice en sa qualité d’institution protectrice des lois et des libertés : « protège, redonne espoir et renvoie la société à elle-même, à ses projets  [...] La Justice contraint la société à se penser et à s’organiser parce qu’elle lui impose de voir ses progrès et ses reculs et c’est ce que vous faites chaque jour » a poursuivi la ministre. « Nous avons œuvré cette année pour renforcer l’Etat de droit ».

Des moyens en hausse

La Justice est une priorité nationale pour le gouvernement. La ministre a rappelé le choix du Premier ministre de maintenir la Justice comme priorité budgétaire. Ainsi, le budget de la Justice en 2014 progresse de 1.5% après une augmentation de 4.3% en 2013. Les effectifs poursuivront également leur hausse, avec « la création de 590 emplois en 2014 » après les 500 créations d’emplois de 2013. Les ressources progressent pour permettre aux réformes de se déployer dans de bonnes conditions opérationnelles.

Renforcer l’accès au droit et la protection des victimes sont des objectifs qui se poursuivront en 2014. L’accès à l’information sera facilité par les maisons de Justice et de droit. « Nous avons pris un certain nombre de mesures pour les victimes » a poursuivi la ministre. Le budget d’aide aux victimes a augmenté de 7%. Après la création des 100 BAV (bureaux d’aide aux victimes) en 2013, 15 BAV ouvriront en 2014.

L’année 2014 confortera la justice des mineurs. En 2013, plus de 205 emplois ont été crées à la protection judicaire de la jeunesse dont 179 postes d’éducateurs. La prise en charge des mineurs sera améliorée et la ministre a annoncé notamment « la diversification des offres d’hébergements » pour ces derniers.

La lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière s’illustrera par la création de nouveaux outils pour lutter contre la corruption et l’installation en février 2014 du procureur de la République financier.

Réformer ensemble

Des actions initiées en 2013, se prolongeront en 2014. C’est en particulier le cas des travaux issus de la conférence de consensus qui ont abouti à un projet de loi sur la prévention de la récidive et l’individualisation des peines. La Garde des sceaux a insisté sur la façon de travailler dans le respect : « respect dans la méthode et dans l’action ». Le grand débat national qui a eu lieu à la maison de l’Unesco « se poursuivra par une concertation et une consultation qui nous permettront d’écrire le plus précisément possible cette indispensable réforme judiciaire » a affirmé la ministre. « Cette réforme judiciaire sera belle car elle sera faite ensemble » a-t-elle conclu.

 

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |