Ministère de la Justice
 
 

05 septembre 2014

Réouverture du TGI de Saint-Gaudens

Christiane Taubira s'est rendue vendredi 5 septembre à Saint-Gaudens pour assister à l'audience solennelle d'installation du tribunal de grande instance nouvellement réimplanté.

Palais de Justice de Saint-Gaudens © MJ DICOM

Avec Tulle et Saumur, Saint-Gaudens retrouve en septembre 2014 l’implantation de son tribunal de grande instance (TGI). Ces réouvertures marquent la volonté de la garde des Sceaux de réévaluer la réforme de la carte judiciaire de 2008. L’objectif : offrir aux citoyens une justice plus accessible, de meilleure qualité, avec des juridictions qui assurent proximité et spécialisation.

Le palais de justice de Saint-Gaudens regroupe désormais les services du tribunal de grande instance, du tribunal d’instance, ceux du conseil de prud’hommes, mais aussi les services de l’Ordre des avocats puisque le barreau de Saint-Gaudens est reconstitué.

Présente à l'audience d'installation, la garde des Sceaux a rendu publics les critères objectifs à partir desquels ont été décidées les réouvertures des sites judiciaires. « J’ai souhaité que les choses se fassent en transparence, en objectivité, dans la plus grande rigueur ». La ministre a pris en référence les observations du rapporteur public devant le Conseil d’État et le rapport de Serge Daël. Elle a également fait procéder à une concertation avec les représentants nationaux des magistrats, des greffiers, des fonctionnaires et des professions du droit.

« Que se passe-t-il lorsque la justice s’éloigne des justiciables ? Ceux qui ont les moyens de se déplacer et de continuer à solliciter la justice peuvent s’en arranger. Et celles et ceux qui n’en ont pas les moyens, […] renoncent à leurs droits ». Pour Christiane Taubira, la proximité est un besoin légitime qui doit aussi « s’adapter à la diversité des demandes ».

« Depuis deux ans et demi, nous rétablissons donc de la proximité. Nous réinstallons soit des juridictions, soit des chambres détachées, soit des maisons de la justice et du droit, soit des guichets uniques de greffe » a rappelé la garde des Sceaux.«  C’est cet esprit qui inspire, qui irrigue cette réforme de la Justice du XXIe siècle ».

 

 

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |