Ministère de la Justice
 
 

16 octobre 2014

Déplacement de Christiane Taubira dans l'Océan indien

Le 13 octobre, c’est un accueil festif et musical qui attendait la garde des Sceaux à son arrivée à l'aéroport de Pamandzi. Chants, fleurs et mbiwi (danse traditionnelle) ont en effet marqué le début de ce séjour mahorais de deux jours. Après ce moment chaleureux, la ministre a souhaité se rendre au tribunal de grande instance de Mamoudzou pour une présentation du projet immobilier et des conditions de fonctionnement. Christiane Taubira y a rencontré les représentants des professions juridiques, avant de se diriger vers le greffe du tribunal de commerce pour échanger avec les présidents des chambres consulaires sur les problématiques liées au registre de commerce.

Cette première journée de déplacement s'est terminée par une visite consacrée à la justice des mineurs : celle du chantier d'insertion du Parc marin à Dzaoudzi. Dans ce département à la population très jeune, à l'heure où un texte de réforme de l'ordonnance de 1945 est en préparation à la Chancellerie, la ministre a particulièrement tenu à s’attarder dans ce lieu symboliquement fort.

Le lendemain, cap sur Sada où après un bel accueil populaire avec les chants traditionnels,  la ministre a visité le greffe détaché, mis en place pour faire venir le droit auprès des citoyens. Un protocole sur le rappel à l’ordre a été signé avec la mairie de Sada. Les actions du Défenseur des droits et des jeunes ambassadeurs des droits ont été détaillées. La garde des Sceaux a ensuite inauguré le nouveau quartier "centre de détention" de la maison d'arrêt de Majicavo. Comportant actuellement 152 places, le centre pénitentiaire en surpopulation offrira 278 places au second semestre 2015. Il comportera alors des maisons d'arrêt pour hommes et pour femmes, un centre de détention et un quartier pour mineurs. Un rapport sur les problématiques pénitentiaires en outre-mer a d’ailleurs été remis le 8 juillet 2014 à la garde des Sceaux et à la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, par le directeur de la mission outre-mer des services pénitentiaires.

La visite de Christiane Taubira à Mayotte s’est terminée par la visite de l’AGEPAC à Cavani, où elle a pu rencontrer jeunes et éducateurs.

Le 15 octobre, c'est au tribunal de grande instance de Saint-Denis que la ministre a souhaité commencer son séjour à la Réunion, pour y rencontrer magistrats, personnels, organisations syndicales et professions réglementées. La garde des Sceaux est intervenue sur le thème de la Justice du 21e siècle (J21), série de mesures ayant notamment pour objectif de faciliter les démarches des justiciables et rendre la justice plus accessible aux citoyens. Les Réunionnais seront parmi les premiers à en bénéficier, puisque Christiane Taubira a confirmé que la ville de Saint-Denis était retenue pour expérimenter un guichet unique d'accueil qui recevra l’ensemble des justiciables. A l'issue de cette matinée, la ministre a également annoncé une prime exceptionnelle de 300 € aux greffiers en chef et confirmé les primes aux autres fonctionnaires de greffes, montrant ainsi que le soutien et l'accompagnement des personnels de la Justice restait une priorité budgétaire.

Dans l'après-midi, la visite à Saint-Denis s'est poursuivie par une rencontre avec des professionnels d'un établissement de placement éducatif et d’insertion (EPEI). La ministre s'est ensuite rendue dans un centre d’accueil de jour pour les femmes victimes de violences conjugales dans le but d’échanger autour des problématiques de violences intrafamiliales.

C'est enfin devant les étudiants de l’Université de la Réunion que Christiane Taubira a terminé cette troisième journée de séjour, en intervenant dans le grand amphithéâtre bioclimatique du campus du Moufia sur le thème : « République et protection des droits ».

Le 16 octobre, la ministre s'est rendue dans le sud de l’île : au tribunal de grande instance de Saint-Pierre, puis sur le chantier d’insertion agricole de Monvert. La visite de ce chantier conventionné avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) sera l’occasion d’une présentation de la politique d’aménagement de peines du SPIP. Christiane Taubira concluera son déplacement par le centre pénitentiaire de Domenjod.

.

13/10 - Accueil à l'aéroport de Mayotte

.

13/10 - Accueil à l'aéroport de Mayotte

.

13/10 - Accueil à l'aéroport de Mayotte

.

13/10 - Echange avec les personnels au tribunal de grande instance de Mamoudzou

.

13/10 - Echange avec les jeunes au cours de la visite du chantier d'insertion du Parc marin à Dzaoudzi

.

14/10 - Accueil à Sada

.

14/10 - Accueil à Sada

.

14/10 - Accueil à Sada

.

14/10 - Rencontre avec les Jeunes ambassadeurs des droits des enfants en présence du défenseur des droits au sein du greffe détaché de Sada

.

15/10 - Tribunal de grande instance de Saint-Denis

.

15/10 - Tribunal de grande instance de Saint-Denis

.

15/10 - Université de la Réunion

.

16/10 - Accueil du tribunal de grande instance de Saint-Pierre

.

16/10 - Tribunal de grande instance de Saint-Pierre

.

16/10 - Centre pénitentiaire de Domenjod

 

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |