Ministère de la Justice
 
 

25 avril 2014

Christiane Taubira à la maison d’arrêt de Nanterre

« Le personnel fait des miracles au quotidien »

La ministre de la Justice s’est rendue vendredi 25 avril à la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine. Elle y a passé presque 3 heures, s’entretenant avec le personnel. La garde des Sceaux a tenu à témoigner son soutien aux agents, qui travaillent dans des conditions difficiles.

« Il faut aller sur le terrain pour avoir conscience de ce que c'est. C'est bien qu'elle voie notre quotidien... » A Nanterre, l'une des maisons d'arrêt avec le taux de surpopulation le plus important de France, les équipes s'investissent énormément pour que l'établissement fonctionne. « C'est important de voir, entendre, réaliser une situation physique, concrète. Même si on perçoit ce qui se passe, c'est autre chose d'en prendre la mesure au contact du personnel » explique la ministre.

Des formalités d'écrou à la douche, en passant par le paquetage, une surveillante expose par exemple en détail le fonctionnement du quartier arrivants à Christiane Taubira. Au cours de la visite, la ministre s'entretient à la volée avec le personnel présent : personnels de surveillance, officiers, personnels administratifs, conseillers d'insertion et de probation... On lui explique l'entraide, le dynamisme de l'équipe, les résultats malgré les difficultés, le travail énorme... « La situation est difficile pour le personnel, avec franchise. »

« Je sais que vous souffrez. Je ne dissimule pas les problèmes, j'essaie de les régler dans l'ordre de priorité qu'on a déterminé ensemble. Il y a déjà eu le plan de sécurisation, la revalorisation indemnitaire et statutaire... Nous essayons de faire au mieux avec les moyens qui se réduisent. »

« Vous faites de belles choses dans des conditions difficiles »

« Votre mission est particulièrement difficile. Il faut une volonté, un dévouement, un professionnalisme, une réactivité... Il faut plein de qualités pour faire ce métier, j'en suis persuadée. Il y a de réelles difficultés, et pourtant le service tourne : vous faites des miracles au quotidien ! »

Quand on lui demande pourquoi elle a décidé de venir, la garde des Sceaux répond qu'elle se déplace beaucoup, mais qu'elle fait peu de communication « par respect » : « Quand il y a un incident, j'appelle le directeur, le procureur, la victime, mais je ne fais pas de communiqué de presse... Vous n'êtes pas seuls. Nous ne sommes pas indifférents. Vous faites de belles choses dans des conditions difficiles. Là où il manque de l'argent, vous mettez de l'intelligence. La meilleure des ressources du ministère, ce sont les gens qui ont choisi de le servir, sans faillir, avec des horaires parfois surhumains. Ca fonctionne grâce à l'engagement de chacun et chacune. »

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |