Ministère de la Justice
 
 

17 octobre 2013

Justices africaines et française main dans la main

Christiane Taubira à Ouagadougou pour rencontrer des ministres de la Justice d’Afrique de l’Ouest

Les 20 ans de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires sont l’occasion pour la garde des Sceaux de rencontrer des ministres de la Justice africains. A l’ordre du jour : célébrations officielles et préparation du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique.

Justices africaines et française main dans la mainBénin, Cameroun, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Niger, Sénégal, Togo… Ces 16 et 17 octobre, la plupart des ministres de la Justice des pays d’Afrique de l’Ouest se retrouvent à Ouagadougou à l’occasion des 20 ans de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). L’organisation, dont l’objectif est de développer les échanges économiques dans la région, a toujours été appuyée par la France sur les plans techniques et financiers. C’est donc tout naturellement que Christiane Taubira s’est rendue au Burkina Faso pour l’évènement.

L’objet de la visite dépasse toutefois largement le cadre de l’OHADA. Elle vise à préparer le sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, prévu les 6 et 7 décembre prochains à Paris. La garde des Sceaux française et les ministres de la Justice des pays d’Afrique de l’Ouest aborderont donc cette semaine des thématiques plus larges que celles spécifiquement liées à l’OHADA : modernisation de la Justice, coopération judiciaire en matière pénale, lutte contre le terrorisme, grands trafics…

Voir l'article sur l'intervention de Christiane Taubira au colloque de l’OHADA

Voir le communiqué de presse

 

Justices africaines et française main dans la main

 

 

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |