Ministère de la Justice
 
 

31 octobre 2013

Christiane Taubira à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis

La Garde des sceaux a inauguré le 31 octobre 2013 le quatrième bâtiment d’hébergement réhabilité de la maison d’arrêt.

Christiane Taubira à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis - Crédits : MJ/DicomChristiane Taubira, Garde des sceaux, ministre de la Justice était à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour inaugurer la tripale D5 (quatrième bâtiment d’hébergement du quartier hommes), nouvelle étape importante d’un projet de réhabilitation lancé en 2002.

Construite en 1968, la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis comprend 3 entités distinctes : une maison d’arrêt hommes, un centre de jeunes détenus et une maison d’arrêt femmes. Le programme de réhabilitation, qui a déjà permis la rénovation d’environ 2000 cellules depuis le début des travaux, vise un double objectif de remise à niveau technique et technologique des bâtiments et d’améliorations fonctionnelles et sécuritaires. »

La réhabilitation de la tripale D5 qui a été mise en service le 22 septembre 2013 a constitué une étape importante au sein d’une rénovation complète. L’objectif de ce projet de rénovation est d’améliorer les conditions de travail des personnels pénitentiaires ainsi que les conditions de détention.

Il servira aussi à améliorer les dispositifs favorisant le lien social et la réinsertion. La préparation de l’insertion des détenus est un travail qui se fait au quotidien avec la formation, les ateliers, les collectivités, la préfecture et les associations. « Il y a un réel travail de préparation à la sortie et cette préparation […] permet vraiment de prévenir, d’éviter la récidive et donc tout simplement d’éviter de nouveaux actes de délinquance et donc d’éviter de nouvelles victimes » a souligné la Garde des sceaux.

La restructuration et l’extension des bâtiments centraux qui abritent notamment les parloirs et la pharmacie centrale, sont en cours. Le quartier mineurs et le quartier femmes seront également rénovés et les travaux commenceront début 2015. A terme, grâce au projet de réhabilitation la capacité opérationnelle augmentera de 740 places.

La maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, le centre pénitentiaire de Marseille et la Maison d’arrêt de la Santé font partie des trois grands chantiers en cours sur le plan national qui représentent un budget global de 800 millions d’euros. Les crédits de rénovation des autres établissements pénitentiaires au augmenté de 20% en 2013, et la ministre a souligné « la nécessité de rénover, de moderniser et d’étendre »,  pour toujours « améliorer les conditions de travail et de détention ».

 

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |