Ministère de la Justice
 
 

21 décembre 2012

Visite de Fleury-Mérogis

Christiane Taubira encourage la rénovation des établissements pénitentiaires

Christiane Taubira a visité le centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis, en rénovation depuis 2002. Elle s'est rendue dans des bâtiments déjà réhabilités et d'autres qui seront bientôt transformés, et a échangé avec le personnel pénitentiaire ainsi qu'avec des détenus, qui lui ont fait part de leur point de vue sur les conditions de détention.

La garde des sceaux, ministre de la Justice, s'est rendue à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis jeudi 20 décembre, où elle a notamment été accueillie par le préfet de l'Essonne Michel Fuzeau et le directeur de l'administration pénitentiaire Henri Masse. Cette venue lui a permis de visiter plusieurs bâtiments. Elle a pu ainsi faire le point sur l'avancée des travaux - en cours depuis 2002 et qui devraient s'achever en 2018 - et rencontrer détenus et personnels pénitentiaires.

Elle a démarré par la visite du Poste de centralisation de l’information (PCI), depuis lequel on lui a présenté en détails le plan de réhabilitation. Puis elle a gagné l’un des bâtiments non encore rénové où elle a pu constater l’état des cellules, des douches, de l’Unité de consultation et de soins ambulatoires (UCSA) et du Service médico-psychologique régional (SMPR). Elle a aussi pris soin de s’entretenir avec des personnes détenues pour entendre leur avis sur leurs conditions de détention. Ensuite, Christiane Taubira s’est rendue dans une unité rénovée, afin de pouvoir apprécier les avancées dans ces nouveaux bâtiments à la lumière des explications du personnel.

Elle a clôturé sa visite par une cérémonie de décoration de certains membres du personnel récemment victimes d’une agression.

Fleury-Mérogis fait partie des trois grands chantiers de rénovation d’établissements pénitentiaires en France, avec les Baumettes et Paris-La Santé. Au total, ce sont plus de 250 millions d’euros qui devraient être investis tout au long du quinquennat pour la restructuration des bâtiments de Fleury, qui avec ses 3 808 détenus, est le plus grand centre pénitentiaire d’Europe.

 

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |