Ministère de la Justice
 
 

07 décembre 2012

Cérémonie solennelle de rentrée du Barreau de Paris

Les avocats se sont réunis ce vendredi au théâtre du Châtelet, à Paris, à l’occasion de la rentrée solennelle du barreau de Paris et de la Conférence. Christiane Taubira, garde des sceaux, ministre de la Justice et Christiane Féral-Schuhl, bâtonnier du Barreau de Paris, se sont adressées à l’assistance.

Cérémonie solennelle de rentrée du Barreau de Paris - © MJ/DICOM/Caroline MontagnéPour souhaiter une bonne rentrée aux 24 000 avocats du Barreau de Paris, rendez-vous a été pris au théâtre du Châtelet ce vendredi 7 décembre 2012. Christiane Féral-Schuhl, bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris, a prononcé un discours introductif dans lequel elle a fait part de quelques recommandations, déclarant qu'être avocat "ne s'improvise pas". "Il faut du savoir, du savoir-faire, du savoir-être, le tout empreint de déontologie".

La ministre de la justice, Christiane Taubira, avait choisi d'intervenir devant eux pour saluer leur engagement au coeur de la défense des libertés, valeur essentielle du service public de la Justice.

Consciente que la Justice, pour être efficiente, doit s'appuyer sur des règles pragmatiques, Christiane Taubira a salué la Charte des bonnes pratiques de la collaboration proposée par le Barreau de Paris aux avocats. Outre le rappel des principes fondamentaux, celle-ci propose un guide des usages, cherche à accroître la présence des femmes, et veut développer le contrat de génération.

Déjà abordés lors d'échanges avec les avocats, la garde des sceaux a rappelé ses engagements sur le décret dit « passerelle » permettant d'accéder à la profession d'avocat : il sera abrogé en l'état pour être complété afin de garantir l'intégration à la profession dans des conditions en droit et en éthique acceptables.

Autre sujet d'actualité : les prisons. Le matin, les jeunes avocats avaient échangé sur le thème de "Prison française : prison modèle ?". L'occasion, pour Christiane Taubira, de rappeler sa vision de la prison et l'enjeu fondamental que représente la prévention de la récidive.

Christiane Feral-Schuhl a de son côté donné les principales orientations actuelles des pratiques professionnelles, telles que la mutualisation des moyens, la limitation des coûts et des frais de fonctionnement, ou encore la collaboration professionnelle, l'association et l'installation des avocats dans leurs premières années d'exercice. Enfin, elle a souligné la nécessité de protéger le secret professionnel, notamment dans le contexte de la dématérialisation des procédures qui passent par le dispositif e-barreau. 

 

 


 

En savoir plus :
Profession d’avocat Rôle de l’avocat Barreau de Paris Conseil national des Barreaux
 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |