Ministère de la Justice
 
 

12 février 2018

Le blanchiment de fraude fiscale en clair

La criminalité « en col blanc » ou criminalité financière façonne l'actualité. Blanchiment, fraude fiscale ou autres notions complexes pour des néophytes, font les Une des médias sans que l’on sache toujours ce que ces termes recouvrent. Parfois ils fusionnent en « blanchiment de fraude fiscale », alimentant la confusion.

Le blanchiment de fraude fiscale en clair © DR« La fraude fiscale est l’acte antisocial par excellence » selon Elianne Houlette procureur national du parquet financier.

« La fraude fiscale en devient insupportable » a déclaré Édouard Philippe, premier ministre à l'assemblée nationale lors de questions au gouvernement.

La lutte contre la fraude fiscale se renforce. Le droit pénal intervient de plus en plus dans la vie économique, entraînant avec lui une masse de notions juridiques. Pour comprendre la notion de blanchiment de fraude fiscale, il est nécessaire d'en définir, un après l'autre, les termes qui la composent.

Blanchiment et fraude fiscale

La fraude fiscale est un délit défini à l'article 1741 du code général des impôts. Elle est caractérisée par le fait de ne pas déclarer délibérément une partie de ses revenus au fisc dans le but d'éviter de payer ses impôts. Cette fraude est légalement constituée lorsqu'il y a omission délibérée de déclaration, dissimulation volontaire de biens ou revenus soumis à l'impôt, organisation de son insolvabilité, ou toute manœuvre visant à faire obstacle au recouvrement de l'impôt. L'administration fiscale peut décider d’engager des poursuites pénales après avis de la commission des infractions fiscales si elle constate un comportement frauduleux. L’auteur peut encourir jusqu’à 500 000 euros d’amende et cinq ans d’emprisonnement. A ne pas confondre avec l’évasion fiscale. En effet, cette dernière vise à diminuer ses impôts en profitant des vides de la législation fiscale.

Le blanchiment est une infraction de conséquence c'est à dire le prolongement d'un délit initial. L'article 324-1 du code pénal le définit simplement comme l'introduction du produit d'une infraction dans l’économie légale pour en dissimuler l'origine.

Blanchiment de fraude fiscale

Au regard de toutes ces précisions, la réintroduction dans le circuit économique de l’argent dissimulé aux services fiscaux s'apparente à du blanchiment de fraude fiscale. L'objectif est d'éviter une nouvelle fois l’impôt lors de la réintroduction dans le circuit légal de la somme dissimulée.

Une personne coupable de blanchiment de fraude fiscale risque une peine de 375 000 euros d'amende et 5 ans d'emprisonnement. Si elle occupe un poste important ou constitue une personne morale, la fraude peut être aggravée. Le délai de prescription est de 3 ans à partir de la découverte des faits.

Contrairement à la fraude fiscale, la qualification de blanchiment de fraude fiscale ne dépend pas de la décision de la commission des infractions fiscales, placée sous la tutelle du ministère du Budget.

 

 
 
  

 Vidéos

  • Marie-Suzanne Le Quéau revient sur l'expérience du parquet général de Douai dans la lutte contre l?immigration irrégulière
    Marie-Suzanne Le Quéau revient sur l'expérience du parquet général de Douai dans la lutte contre l?immigration irrégulière
  • Nicole Belloubet présente la politique de lutte contre l'immigration irrégulière
    Nicole Belloubet présente la politique de lutte contre l'immigration irrégulière
  • Les coulisses de l'Alerte enlèvement
    Les coulisses de l'Alerte enlèvement
  • Les alternatives à l'incarcération : retours d'expérience
    Les alternatives à l'incarcération : retours d'expérience
  • La justice restaurative par Luc Simard
    La justice restaurative par Luc Simard
  • Rencontres internationales des autorités anti-corruption
    Rencontres internationales des autorités anti-corruption
  • "30 ans de législation anti-terroriste"
    "30 ans de législation anti-terroriste"
  • 30ème anniversaire de l'Institut National d'Aide aux Victimes et de Médiation (INAVEM)
    30ème anniversaire de l'Institut National d'Aide aux Victimes et de Médiation (INAVEM)
  • Le tribunal de police
    Le tribunal de police
  • Le juge de proximité en matière pénale
    Le juge de proximité en matière pénale
  • Le tribunal correctionnel
    Le tribunal correctionnel
  • La cour d'assises
    La cour d'assises
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Le rappel à la loi, une mission du délégué du procureur
    Le rappel à la loi, une mission du délégué du procureur
  • Du nouveau en matière de saisie et confiscation pénales
    Du nouveau en matière de saisie et confiscation pénales
  • Consultation à distance du bulletin n°1 du Casier judiciaire national
    Consultation à distance du bulletin n°1 du Casier judiciaire national
  • Témoignage d'un tigiste
    Témoignage d'un tigiste
  • Exposition aux Archives nationales : la Révolution à la poursuite du crime
    Exposition aux Archives nationales : la Révolution à la poursuite du crime
  • Interview des commissaires d'exposition de La Révolution à la poursuite du crime
    Interview des commissaires d'exposition de La Révolution à la poursuite du crime
  • Les JIRS : des moyens efficaces contre le crime organisé
    Les JIRS : des moyens efficaces contre le crime organisé
  • Exercice européen d'Alerte Enlèvement
    Exercice européen d'Alerte Enlèvement
  • Scènes de Justice : Anabelle ou la place de la victime, l'instruction d'audience
    Scènes de Justice : Anabelle ou la place de la victime, l'instruction d'audience
  • Public awareness of child abduction alert
    Public awareness of child abduction alert
  • Message de sensibilisation au dispositif Alerte Enlevement
    Message de sensibilisation au dispositif Alerte Enlevement
  • Petites affaires, grandes justices
    Petites affaires, grandes justices
  • Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
    Le travail d'intérêt général, une sanction utile au condamné et à la société
  • L'interconnexion des casiers judiciaires
    L'interconnexion des casiers judiciaires
  • Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
    Le BEX, un poste avancé de l'exécution des peines
  • Dispositif Alerte Enlèvement
    Dispositif Alerte Enlèvement
  • Scènes de justice: Annabelle 1ère partie : l'enquête et l'instruction
    Scènes de justice: Annabelle 1ère partie : l'enquête et l'instruction
  • Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment des faits, première partie
    Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment  des faits, première partie
  • Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
    Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
  • Scènes de Justice : comparution immédiate
    Scènes de Justice :  comparution immédiate
  • 3600 secondes ( affaire suivante )
    3600 secondes ( affaire suivante )
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense

 Radio en ligne

Lutte contre le crime organisé : l'AGRASC fait ses preuves

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, une procédure en fort développement

De nouvelles dispositions pour prévenir les actes incestueux

Le stage de citoyenneté, un instrument dynamique pour mieux lutter contre la récidive

Présentation de la loi du 10 mars 2010, visant à amoindrir le risque de récidive criminelle

Présentation de la loi relative à la protection des sources des journalistes

Interview de Marie-France Hirigoyen, psychiatre et victimologue - Les violences psychologiques

Interview de Hugues Courtial, magistrat - le délit de violences psychologiques

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |