Ministère de la Justice
 
 

22 mai 2015

22 mai 2015 : journée "justice : état des savoirs"

La justice sous le regard des sciences sociales

logo etat des savoirs

Dans la continuité de la première journée organisée en mai 2014, cette manifestation a pour objectif de contribuer, par une coopération entre le monde de la recherche et celui de la justice, à un état des savoirs sur la justice. Elle concrétise l'une des orientations politiques de la Ministre de la justice visant à fonder les politiques publiques judiciaires sur les connaissances et donc à promouvoir la constitution de savoirs scientifiques et professionnels et l'évaluation des politiques et dispositifs mis en place.

La journée est destinée à améliorer l'accès et la connaissance des études et recherches réalisées avec l'appui du ministère ou, sur initiative propre, par la communauté scientifique. Le ministère, doté de services d’études et de statistique, a noué des partenariats privilégiés avec des centres de recherche et soutient les activités du groupement d’intérêt public, « mission recherche droit et justice », qui a fait réaliser près de 450 recherches depuis sa création en 1994. Certains de ces travaux ne sont connus qu’en interne et, à l’inverse, des recherches de sciences sociales, qui ne s’inscrivent pas directement dans ce périmètre, sont parfois méconnues dans le monde de la justice.

L'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, lieu d’interdisciplinarité, où de nombreuses recherches portent sur le droit et la justice, en particulier au sein du Programme de recherche interdisciplinaire « Terrains du droit », a souhaité inscrire dans la durée cette collaboration avec le ministère de la justice. Cette journée sera l’occasion de poursuivre le dialogue entre les chercheurs en sciences humaines et sociales et les acteurs de la justice sur des thèmes renouvelés.

Alors que l'édition 2014 était axée sur le dialogue entre le ministère et la communauté scientifique, l'édition 2015 laisse la place aux praticiens du droit, qui sont invités à réagir aux travaux des chercheurs. Les tables rondes porteront d'une part sur les usagers, avec les voies judiciaires pour la victime et les usagers de la justice protectionnelle et sur les professionnels avec la question de la féminisation des métiers de justice et celle des nouvelles technologies et des pratiques professionnelles. Une ouverture sur la pensée américaine dans le domaine de la justice sera également proposée par l'avocat américain et professeur à Columbia, Bernard Harcourt.

Par ailleurs, l’exposition photographique « Objets sous contraintes » de Jean-Robert Dantou (Agence VU’, Chaire CNSA-ENS Handicap psychique et décision pour autrui) sera visible pendant la journée.

Les membres des professions judiciaires, les représentants des organisations syndicales et professionnelles, la communauté scientifique, les autres ministères et organismes travaillant avec la justice et les medias sont invités à participer à cette journée.

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |