Ministère de la Justice
 
 

15 avril 2016

Retour sur les Parcours du goût 2016

« Cet événement festif et ouvert repose sur la réunion de nombreuses énergies »

La 17e édition des Parcours du Goût s’est déroulée sous le signe « du bon, du bien, du beau » les 2 et 3 avril 2016, à la Halle de la Trocardière, à Rezé, dans l’agglomération nantaise. Au programme : des stands de dégustation rivalisant de saveurs et de décorations, un concours culinaire exigeant et des animations originales. Catherine SULTAN, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, est venue échanger avec les équipes et rappeler son attachement à cette manifestation fédératrice.

Explosion de joie pour l'équipe de l'UEHC de Béthune, lauréate du 1er prix du concours culinaire ©DIRPJJGOAprès une année de travail pour l’élaboration de leur recette, les équipes participantes ont une nouvelle fois démontré leurs capacités et leur enthousiasme au cours de deux journées de concours rythmées par des animations. Cette 17e édition s’est déroulée sous le Haut Patronage du ministère de l’Agriculture. La direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt des Pays-de-la-Loire a également accompagné l’équipe organisatrice dans la préparation de la manifestation.

La règle du concours est simple : réaliser en 35 minutes une recette comprenant au moins trois ingrédients issus d’un panier reflétant la gastronomie locale. Au menu : de l’agneau des prés salés, des carottes nantaises, des huîtres de l’Atlantique ou encore du caramel au beurre salé. Les neuf inter-régions ont concouru. Elles étaient représentées par des équipes diversifiées mêlant services de milieu ouvert, unités éducatives d’activités de jour, établissements de placement et services éducatifs en établissements pénitentiaires. Le dépassement de soi, la rencontre, l’échange, la solidarité et le fair-play étaient encore une fois de mise et, comme chaque année, les Parcours du Goût ont permis de promouvoir les savoir-faire, les connaissances et la créativité des jeunes pris en charge à travers la cuisine et les valeurs qu’elle recouvre.

Un travail d’équipe

Cette édition a été inaugurée par Catherine SULTAN, directrice de la protection judiciaire de jeunesse, accompagnée par son adjoint Hugues TRANCHANT ainsi que par des représentants des sous-directions de l’administration centrale. Étaient également présents pour soutenir les équipes et marquer leur intérêt pour la manifestation : Gérard ALLARD, maire de Rezé, Dominique RAIMBOURG, député de la 4ème circonscription de Loire-Atlantique, et Fabienne PADOVANI, représentant le Conseil départemental de la Loire-Atlantique.

Catherine SULTAN a souligné la diversité des acteurs investis : « Les Parcours du goût c’est la réunion de nombreuses énergies : celles de la direction territoire Loire-Atlantique/Vendée, de la direction inter-régionale Grand-Ouest, du centre éducatif associatif Tréméac et de partenaires engagés. Cette belle manifestation illustre en effet l’importance de la complémentarité entre le secteur public de la protection judiciaire de la jeunesse et le secteur associatif habilité qui est un axe fort de notre action, une richesse pour les jeunes et pour l’institution. Elle est également le résultat d’un partenariat très fort avec le secteur privé mais aussi avec des acteurs tels que le ministère de l’agriculture et les agences régionales de santé. A travers les stands de dégustation et le concours culinaire, trois piliers de la PJJ sont mis en avant : la culture, l’insertion et la promotion de la santé, notamment à travers le travail proposé autour de l’alimentation ».

Fabienne PADOVANI a tenu à saluer la qualité des relations entretenues avec la PJJ en Loire-Atlantique : « la protection judiciaire de la jeunesse est un acteur clé dans notre dispositif de protection de l’enfance. Elle nous accompagne au quotidien. C’est un partenaire efficace et nous l’en remercions ».

Des stands et des animations pour tous les goûts

Catherine SULTAN, DPJJ, sur le stand Imprimerie avec des jeunes pris en charge par la PJJ et des jeunes des classes relaisCatherine SULTAN a parcouru les nombreux stands et a observé la diversité des animations mises en place, notamment le stand imprimerie sur lequel elle s’est vue offrir un livre de recettes. Ce projet « imprimerie » réunissait le service éducatif de l’établissement pénitentiaire d’Orvault, le service territorial éducatif et d’insertion de Bouguenais, les six classes relais de l’agglomération nantaise et la compagnie théâtrale Les Acharnés autour de la création d’un ouvrage.
« Ce livre a été réalisé au musée de l’imprimerie de Nantes, nous avons choisi les recettes qui nous souhaitions retenir en classe, et nous avons travaillé les illustrations au stylo avant de les graver », a expliqué un jeune.

« Avez-vous goûté tout ce que vous nous proposez ? », a demandé Catherine SULTAN aux jeunes du centre éducatif fermé de Montfavet, lors son parcours de dégustation. « Oui bien sûr ! Même si la tapenade n’est pas ce que je préfère, je suis là pour découvrir de nouveaux goûts, de nouvelles choses », a assuré l’un deux.

Un espace de détente et de relaxation, fruit d’une collaboration originale entre la PJJ de Loire-Atlantique, l’Ecole de Design Nantes Atlantique et de nombreux partenaires, était également ouvertaux participants tout au long du week-end.

Des parrains et des jurés passionnés

Cette 17e édition était parrainée par deux figures locales : le chef étoilé Laurent SODEAU et Magali JOST, dirigeante de l’entreprise d’agroalimentaire bio « Nature et Aliments ». 

Magali JOST, marraine de cette 17e éditionLaurent SODEAU s’est dit « très honoré d'être parrain »  précisant « en tant que chef étoilé » il avait « le devoir de transmettre, de partager sa passion ».

Magali JOST a confié sa joie d’être investie dans la manifestation : « J’ai accepté tout de suite ce rôle de marraine parce que je trouvais que ce projet portait des valeurs que nous cultivons aussi dans l’entreprise, à savoir la créativité, le partage, l’entraide, le travail en équipe. J'ai sollicité des entreprises locales que je connaissais pour qu’elles fournissent des produits ou des cadeaux, j’ai suivi l’élaboration du projet et ai participé à la réunion de présentation du projet d’aménagement de l’espace détente avec les étudiants de l’École de design Nantes Atlantique et les jeunes de la PJJ ».

Georges TODESCO, chef à la retraite, président du jury, a aussi livré ses impressions : « j’ai été très étonné de la solidarité qui règne dans les équipes de jeunes. On sent une vraie volonté de bien faire et de vraies initiatives. Les jeunes sont motivés. On a eu certes des équipes disparates car certains encadrants sont des professionnels de la cuisine mais dans l’ensemble c’est vraiment pas mal. J’accepte toujours d’encadrer des jeunes parce que je pense qu’il faut leur donner envie de faire nos métiers. Ce sont des métiers de passion, très rigoureux et cela leur apprend beaucoup ».

A noter également l’implication du jury jeune parmi les membres du jury culinaire.  Matthieu*, venu de Saint-Étienne, a passé deux journées à noter chaque plat comme un professionnel. Saveurs, habileté dans la réalisation mais aussi respect du temps ou encore propreté du plan de travail, rien n’a échappé à son œil expert. A la fois derrière la table des jurés mais aussi sur scène pour suivre la réalisation des plats, il s’est attaché à noter de manière impartiale chaque équipe en suivant la grille de critères établie.

 

*Le prénom a été modifié

 

Revivez les Parcours du Goût 2016 en images

1

l'équipe réunissant le service territorial éducatif et d'insertion (STEI) du Rhône, l'UEAJ de Vénissieux et le SE-EPM Rhône, lauréate du 1er prix du Prix du jury stand

2

Au centre, Georges Todesco, président du jury, lors de la remise de prix

4

Catherine Sultan, DPJJ, et Soazig Bodin ancienne jeune prise en charge par la PJJ, aujourd’hui chocolatière

5

Catherine Sultan, DPJJ, a échangé avec les jeunes sur les différents stands

6

Les jeunes concentrés pour le concours culinaire

7

-

8

Espace détente, une animation conçue dans le cadre d’un atelier avec les étudiants de l’école de design Nantes Atlantique

10

-

11

Animation danse

13

L'équipe d'Ille-et-Vilaine composée par l'EPEI de Rennes et l'unité éducatif de milieu ouvert (UEMO) de Saint-Malo, lauréate du prix Coup de Cœur du Public

13

L'équipe de stagiaires de l'ENPJJ très investie dans la manifestation

3

Hervé DUPLENNE, directeur inter-régional de la PJJ Grand-Ouest, avec Pierre-Michel LAHAYE, responsable des politiques éducatives de la DIR Grand-Nord, lors de la passation de pouvoir pour l’organisation des prochains Parcours du Goût

 
 
  

 Vidéos

  • Des cinés la vie
    Des cinés la vie
  • Le trophée sport aventure
    Le trophée sport aventure
  • Les rencontres scène jeunesse
    Les rencontres scène jeunesse
  • Les parcours du goût
    Les parcours du goût
  • Bulles en fureur
    Bulles en fureur
  • C'est la rentrée à l'ENPJJ
    C'est la rentrée à l'ENPJJ
  • Campagne métier « Rejoignez la Protection judiciaire de la jeunesse »
    Campagne métier « Rejoignez la Protection judiciaire de la jeunesse »
  • Les Manifestations nationales de la PJJ
    Les Manifestations nationales de la PJJ
  • Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
    Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
  • Psychologue à la PJJ
    Psychologue à la PJJ
  • Directeur de service à la PJJ
    Directeur de service à la PJJ
  • Educateur en milieu ouvert à la PJJ
    Educateur en milieu ouvert à la PJJ
  • Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
    Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
  • La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
    La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
  • Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
    Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
  • Challenge Michelet 2015
    Challenge Michelet 2015
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
  • Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
    Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : la réparation pénale
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : la réparation pénale
  • Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
    Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
  • L'ENPJJ fait sa rentrée
    L'ENPJJ fait sa rentrée
  • L'affaire Damien
    L'affaire Damien
  • Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
    Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
  • Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment des faits, première partie
    Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment  des faits, première partie
  • Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
    Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
  • Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
    Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
  • Journée jeunes et justice : cours d'éducation civique géant à Bobigny
    Journée jeunes et justice  : cours d'éducation civique géant à Bobigny
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
  • Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
    Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
  • L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
    L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
  • Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
    Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
  • La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ
    La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ

 Radio en ligne

La mesure de protection : une réponse pour préserver ses proches

La convention de New-York fête ses 20 ans - Interview d' Adeline Gouttenoire, professeur à l'Université de Bordeaux

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |